Sélectionner une page
black-blanc

Projet Jeune Public de Verchères
Mousse

Il s’appelle Mousse, comme un petit matelot. Il a dix ans, une petite radio, des tonnes de livres, peu de liberté, mais beaucoup d’imagination. Mousse c’est son nom, mais c’est aussi ce qui l’entoure, le protège. Élevé dans la ouate, il ne risque jamais une éraflure, à son grand désarroi.

.

Il rêve d’aventures et de risques. Pourtant, le contrôle rapproché que sa mère lui impose l’empêche même de rencontrer des enfants de son âge. C’est la grève. Il y aura bain-in. Muni de livres et d’un sac de pommes, il est prêt à tout pour avoir le droit d’aller lui aussi jouer au parc et attraper la varicelle.

.

Nini, la voisine, est fascinée par ce garçon solitaire qui reçoit l’école à la maison. Elle profite d’un congé de maladie qui la force à rester à la maison, pour s’introduire par la fenêtre de son voisin reclus. Mousse est d’abord effrayé par son premier contact avec le monde extérieur. Puis il trouve en Nini une bagarreuse chargée du même espoir de liberté.

.

Enfin, une alliée. Enfin, une amie.

Pour sa deuxième édition, le projet Jeune Public de Verchères se déroulera du 19 au 24 septembre 2016 à la Vieille Caserne de Verchères et sera présenté devant les élèves de l’école primaire Ludger Duvernay de la première à la sixième année.

Une médiation culturelle suivra chaque représentation. Soutenu par la mairie de Verchères et son école, le projet vise à tisser une étroite alliance entre l’éducation et les arts chez l’enfant de 6 à 12 ans. Une représentation sera offerte aux citoyens le 24 septembre à 11 h. Cet événement est gratuit, mais les places sont limitées.

Pour réservation : 450 583-3307

Nous espérons faire voyager notre création dans plusieurs régions du Québec pour 2017-2018. Mousse est une pièce qui parle de surprotection, d’imaginaire, de peur, de résilience, de petites révoltes et de grandes amitiés.

Nous pensons que ces thèmes et enjeux épousent avec sensibilité, ludisme et humour la réalité des jeunes d’aujourd’hui et permettent aux enseignants d’utiliser la pièce de théâtre comme nouvel outil pédagogique en complément au cursus scolaire préétablie par le ministère de l’Éducation.

Texte et mise en scène :
Gabrielle Côté
Interprétation :
Louis Philippe Berthiaume et Laurence Régnier (Citoyenne de Verchères)

Laurence Régnier est à la tête de ce projet innovant depuis 2 ans. Elle est diplômée de l’École Nationale de théâtre du Canada et travaille comme comédienne sur plusieurs projets à travers la région. Elle désire offrir au citoyen de Verchères une accessibilité à la culture et faire vivre ce lieu unique et central qu’est la Vieille Caserne.
.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Share This