Sélectionner une page
17035507__banniere-web_500x150_final
Le Contre-courant

Bilan de session parlementaire
Une équipe solide et des gains concrets pour les gens

Au terme de la session parlementaire, le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a dressé un constat cinglant des derniers mois de gestion du gouvernement libéral.

«Le Parti Québécois n’a eu de cesse de s’employer à répondre de façon concrète aux besoins et préoccupations de nos concitoyennes et concitoyens. Face à la CAQ et au parti libéral, qui gravitent essentiellement autour de la vision d’un seul homme et qui prônent l’austérité permanente comme mode de gouvernement, et ce, dans le but de dégager une marge de manoeuvre pour octroyer des baisses d’impôt aux mieux nantis, l’équipe du Parti Québécois apparaît comme la plus aguerrie et expérimentée, en plus de faire place au renouveau. Très présents sur le terrain, nous sommes restés connectés aux attentes des gens, qui espèrent retrouver des services publics efficaces et répondant à leurs besoins, un gouvernement qui remettra le Québec sur la voie de la réussite, et ce, pour le bénéfice de l’ensemble des Québécoises et Québécois» de déclarer Stéphane Bergeron.

«Déjà, notre action dans l’opposition se sera révélée des plus bénéfiques pour la population québécoise, face aux faux pas et à la gestion chaotique des libéraux. Grâce au travail et à la détermination des députés du Parti Québécois, le gouvernement libéral a dû faire marche arrière sur nombre de mesures déraisonnables qu’il projetait de mettre en place. Qu’il suffise de penser à l’annulation de la hausse des taxes foncières agricoles, protégeant ainsi pas moins de 80% des agriculteurs qui auraient été touchés par cette mesure mal ficelée, ou à l’annulation de la décision insensible visant à abolir le crédit d’impôt pour les aînés, ce qui aurait privé les plus démunis d’entre eux d’une somme pouvant aller annuellement jusqu’à 500$. Dans le domaine de l’éducation, nous avons fait en sorte que l’aide alimentaire aux élèves de secteurs moins favorisés soit rétablie et nous avons forcé le ministre à reconnaître la pratique des notes gonflées et à poser des gestes afin d’y mettre un terme. Même chose en ce qui concerne les arrêts de procédures judiciaires, où nous sommes rapidement intervenus, afin qu’on cesse de libérer des criminels sans qu’ils aient eu à purger la moindre peine pour les crimes pour lesquels ils avaient été accusés», a notamment rappelé monsieur Bergeron.
.

Un plan pour les Québécoises et les Québécois

«En se basant sur l’efficacité dont il a fait preuve dans l’opposition, mais aussi lorsqu’il a été au pouvoir, les gens peuvent dès maintenant se faire une idée de ce que serait un gouvernement du Parti Québécois, d’autant que nous avons déjà avancé un certain nombre de propositions. C’est ainsi que, dans la foulée de l’initiative Priorité PME, qui a sillonné le Québec – dont notre circonscription – ces dernières semaines et qui, dans son rapport préliminaire, a déjà identifié nombre d’obstacles gouvernementaux à l’essor de nouvelles entreprises et à la relève entrepreneuriale. Déjà, il est question d’allègements règlementaires et bureaucratiques, ainsi que de mesures fiscales devant permettre à nos petites et moyennes entreprises de se consacrer pleinement à leur mission: contribuer à la prospérité du Québec et de sa population. C’est dans cet esprit que, depuis le début de la présente année, le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, effectue une tournée des chambres de commerce pour exposer notre vision d’un nationalisme économique moderne, robuste et ouvert, qui suscite un grand intérêt chez les entrepreneurs», de poursuivre le député de Verchères.

«Depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux de Philippe Couillard, le fardeau fiscal des familles québécoises s’est alourdi de plus de 1 100$, alors que les services ont diminué de façon drastique. Ce n’est tout simplement pas normal; les Québécoises et Québécois ont parfaitement raison d’être mécontents. C’est pourquoi, en plus des mesures que nous proposerons pour soutenir la croissance économique, nous avons lancé une initiative visant à assurer un partage toujours plus équitable de la richesse, afin d’assurer la pérennité de cette solidarité sociale qui caractérise si bien le Québec», d’ajouter monsieur Bergeron.

«Et, a-t-il poursuivi, plutôt que de déclencher une commission sur le ‘‘racisme systémique’’, qui ne pourra avoir qu’un effet culpabilisant, alors que les données les plus récentes disponibles indiquent que c’est au Québec que les comportements dits haineux sont les moins fréquents au Canada, nous proposons de mettre en oeuvre dès maintenant des solutions existantes et facilement applicables à des problèmes bien connus, telles des mesures d’intégration en emploi pour les personnes issues de l’immigration ou les recommandations d’une commission qui s’est déjà penchée sur ces questions, la commission Bouchard-Taylor, notamment quant à l’interdiction du port de signes religieux pour les juges, policiers et agents correctionnels, comme le proposent unanimement les partis d’opposition. Nous proposons aussi des mesures devant assurer la francisation et l’intégration réelle des immigrants et avons présenté un projet de loi pour renforcer les dispositions faisant du français la langue au Québec.»

«Plus localement, nous avons également été à l’écoute de la population, pris en compte les enjeux et fait avancer plusieurs dossiers touchant les jeunes familles de la circonscription. Nous avons notamment contribué à faire en sorte que le projet d’école alternative à Sainte-Julie soit pris en compte par la Commission scolaire des Patriotes, en plus de mener à bien des projets d’infrastructures récréatives et communautaires à Verchères et Calixa-Lavallée. Nous avons permis le déblocage du dossier de la nouvelle installation du CPE Petit-à-Petit à Contrecoeur et nous employons à faire en sorte d’obtenir un bureau satellite d’un groupe de médecine familiale (GMF) à Saint-Amable, de même qu’à diminuer l’engorgement routier sur le boulevard Lionel-Boulet à Varennes. Nous avons participé au lancement des travaux de construction de l’usine de biométhanisation à Varennes et soutenons la relance des activités de la Maison de l’Entraide de Sainte-Julie à partir de ses nouvelles installations. Là encore, nous avons démontré notre efficacité par des réalisations tangibles qui amélioreront la qualité de vie de nos concitoyennes et concitoyens», de préciser le député de Verchères.

«Le Parti Québécois présente une équipe des plus solides. Les effets de notre travail sont réels et tangibles pour les Québécoises et Québécois. Sur cette lancée, nous poursuivrons notre travail sur le terrain et continuerons d’aller à la rencontre des gens, afin de présenter ce qui deviendra le gouvernement du Québec à compter d’octobre 2018, soit un gouvernement formé de gens compétents, progressistes, pragmatiques et honnêtes, au service de toutes les Québécoises et tous les Québécois», de conclure Stéphane Bergeron.
.


cote_final
.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

L’univers de Statera se déploie: lancement de la grande campagne de financement

Le 6 décembre dernier, devant plus de 300 invités, l’univers de Statera s’est déployé lors d’un événement féerique de grande ampleur. Cette soirée en formule 5 à 7, organisée en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, avait lieu au Pavillon Statera, au Quai du Traversier et réunissait beaucoup d’acteurs du monde entrepreneurial de la région, ainsi que plusieurs parties prenantes importantes du projet.

lire plus
Share This