Sélectionner une page

Le Contre-courant

Xavier Barsalou-Duval
Pas de passe-droit pour Netflix

Le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères et chef parlementaire du Bloc Québécois, Xavier Barsalou-Duval, a vivement dénoncé le passe-droit accordé à Netflix et Spotify.

« La ministre Mélanie Joly doit cesser de se faire la lobbyiste des Netflix, Spotify et Google de ce monde. Il n’y a aucune raison que des compagnies multimilliardaires américaines aient des passe-droits que les créateurs d’ici n’ont pas. Il y a consensus au Québec. L’ensemble du milieu culturel québécois de même que le ministre de la Culture, Luc Fortin, réclament que les mêmes règles soient appliquées à tous, sans exception. Mais encore une fois, le Canada ferme la porte. Pire encore, c’est une ministre québécoise qui fait la  » job de bras  » », a déclaré Xavier Barsalou-Duval. « Une autre démonstration flagrante que le Québec n’est jamais mieux servi que par lui-même », a-t-il poursuivi.
.
cote_final

« Nous avons demandé à la ministre du Patrimoine que Netflix et Spotify soient soumis aux mêmes règles fiscales que nos diffuseurs. Sa réponse ? « Nous ne croyons pas qu’une nouvelle taxe soit la solution pour appuyer nos créateurs ». Comment peut-elle justifier cette réponse de deux poids deux mesures. Il ne s’agit pas d’une nouvelle taxe, mais plutôt d’un privilège indu, accordé à Netflix par rapport aux autres créateurs culturels. Le gouvernement Trudeau devrait, par souci d’équité, s’engager à abolir ce passe-droit aux géants américains », a ajouté le député.

« La vérité, c’est que, malgré ce qu’il prétend, le gouvernement Trudeau ne défend ni la culture, ni la classe moyenne, mais plutôt les riches privilégiés comme Netflix, et contribue à augmenter leurs privilèges, et ça, chez nous, ça ne passe pas », a conclu le chef parlementaire.
.

.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This