Sélectionner une page

Le Contre-courant

Ronald Leclaire veut bonifier le présent pour la Ville de Contrecoeur

À la tête d’une équipe de plus d’une vingtaine d’employés pour Arcelor-Mittal, Ronald Leclaire connaît bien ce qu’il faut pour être un bon gestionnaire. Il sait, de façon concrète, conjuguer avec les objectifs à atteindre, gérer les ressources humaines et respecter les budgets. Dans l’exercice de ses fonctions, il a appris à bien gérer son temps de façon à être présent le plus possible auprès des équipes. Ça aussi c’est de l’expérience, et ça ne s’achète pas!
.

Il a pris du recul ces dernières années, un recul d’un point de vue de citoyen. Ce passage lui a permis de visualiser des projets pour continuer à faire grandir Contrecœur. Pour lui, des dossiers importants qui ont été laissés de côté par l’administration des 8 dernières années, méritent d’être réglés. « Ce n’est pas tout de crier haut et fort que l’on connait les dossiers actuels, il faut être en mesure de les mener à terme». À titre d’exemple, il souhaite enfin doter le Centre multifonctionnel d’un ascenseur offrant l’accès à tous les étages pour accommoder les aînés ou les personnes à mobilité réduite. C’est un dossier important pour l’offre de services, qui cadre bien dans le plan d’action de la Politique des familles et des aînées. À l’autre bout du spectre, il aimerait que la clientèle jeune et familiale se voit aussi être écoutée en continuant la mise à niveau de plusieurs parcs et espaces verts. Doter la ville d’un circuit d’entraînement extérieur s’adressant à tous fait partie de ses projets. De façon concrète, il s’engage à réaliser les travaux du parc Amable-Marion (situé rue Olivier-Gloutnez). Il aimerait également répondre aux besoins de la clientèle sportive, en restaurant l’avant-champ du terrain de balle, car actuellement, il n’est pas sécuritaire pour les utilisateurs. Pour lui, proposer des projets concrets est synonyme d’être à l’écoute des citoyens. « Il faut mettre des projets de l’avant. La Ville de Contrecœur ne peut se permettre de stagner durant quatre ans avec un élu à la mairie qui devra tout apprendre ».

Un maire présent pour sa ville et connaissant ses dossiers, c’est un candidat qui s’informe de tous les quartiers. Par exemple, le maintien de l’entente permettant la circulation des camions lourds via la Montée St-Roch et ainsi éviter leur passage sur l’axe de la 132 est primordial pour le bien-être de ces résidents. « La qualité de vie de nos citoyens est une priorité, et dans le quartier St-Laurent-du-Fleuve, ça transit par ce dossier ».

En bon premier magistrat, il entend jouer le rôle pour lequel un maire est élu : faire preuve de leadership et rallier les élus afin que les projets de la ville progressent. « Le présent de Contrecœur, c’est maintenant que l’on doit s’en occuper, et pour ça, je suis prêt à me dévouer avec passion pour cette ville que j’aime ».

Ayant débuté sa tournée de porte à porte, Monsieur Leclaire se dit très satisfait de ce qu’il entend depuis le début de la campagne. En terminant, il nous a rappelé que nous pouvions consulter son site Web au www.ronaldleclaire2017.com , visiter sa page Facebook, lui envoyer un courriel au candidatleclaire2017@gmail.com ou passer le voir au local électoral situé au 300, rue Des Patriotes (près du carrefour giratoire) selon les heures de disponibilités.
.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Réfection d’un ponceau de la route 132 près de la rue de la Pinière à Contrecœur: prolongation de la fermeture complète de la route 132

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports informe les usagers de la route que dans le cadre des travaux de réfection d’un ponceau de la route 132 près de la rue de la Pinière à Contrecœur, la fermeture complète de la route 132 devra se poursuivre jusqu’au 26 octobre 2017 en raison de contraintes opérationnelles.

lire plus
Share This