Sélectionner une page
Le Contre-courant

Xavier Barsalou-Duval
Il faut empêcher qu’une faillite fasse aussi faillir les rêves de milliers de travailleurs!

Le Bloc Québécois a déposé cette semaine à la Chambre des communes le projet de loi C-372, intitulé Loi modifiant la Loi sur la faillite et l’insolvabilité et la Loi sur les arrangements avec les créanciers de compagnies (régimes de pension et régimes d’assurance collective).
.

« Les histoires de retraités qui ont perdu leur fonds de pension et leurs assurances collectives à la suite d’une faillite de leur employeur, sont souvent tragiques. Il ne faut plus que les retraités et que les employés d’une compagnie en faillite, comme on l’a vu récemment dans le cas des Cliffs, MABE ou Sears, pour ne nommer que celles-là, passent à la trappe », a affirmé M. Barsalou-Duval.  

« Des employés qui ont passé leur vie à travailler dur en souhaitant bénéficier d’une retraite paisible acquise à la sueur de leur front se trouvent escroqués. C’est plus que leur portefeuille qui est touché: c’est leur santé physique, c’est leur santé psychologique et c’est aussi leur famille. On doit protéger leur bien et leur dû », a-t-il poursuivi.

Plusieurs retraités qui ont perdu leur fonds de pension étaient présents sur la colline parlementaire, pour montrer qu’une telle loi peut littéralement changer la vie de certaines personnes qui écopent, lors de faillites ou de restructurations d’entreprises. Le Bloc Québécois veut protéger les caisses de retraites de ces laissés-pour-compte du système.

« Le projet de loi tel que déposé aujourd’hui, place les travailleurs et les retraités parmi les priorités des entreprises en faillite, sans pour autant nuire aux compagnies qui tentent de redresser leur situation », a fait savoir M. Barsalou-Duval. Personne n’est à l’abri d’un drame de cette sorte. Ce projet de loi ramène donc le sujet sur la table pour les retraités, mais aussi pour tous les travailleurs d’aujourd’hui et de demain. Il faut trouver des solutions! », a conclu le député.
.
cote_final

.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This