Sélectionner une page

.
Le Contre-courant

Gabriel Nadeau-Dubois, député de Gouin, Jean Habel, député de Sainte-Rose, Jacques Chagnon, président de l’Assemblée nationale et député de Westmount, Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin, Simon Jolin-Barrette, député de Borduas.

Le président de l’Assemblée nationale annonce la création du Cercle des jeunes parlementaires

Le président de l’Assemblée nationale du Québec, monsieur Jacques Chagnon, était très heureux d’annoncer aujourd’hui la formation du Cercle des jeunes parlementaires, une institution qui mettra de l’avant de l’avant l’engagement des jeunes en politique.
.

Accompagné de quatre jeunes députés, dont Simon Jolin-Barrette de la circonscription de Borduas, monsieur Chagnon a annoncé aujourd’hui la formation du Cercle des jeunes parlementaires, qui entrera en fonction dès la prochaine législature. Lieu d’échange et de réflexion pour les élus de 35 ans et moins, la création du Cercle s’est fait à l’initiative de monsieur Jolin-Barrette, qui a proposé cette solution à la présidence afin de donner davantage de poids aux jeunes impliqués en politique provinciale. À l’instar du Cercle des femmes parlementaires, le Cercle des jeunes parlementaire est une initiative transpartisane. « Nous croyons que la création de ce Cercle aura une portée significative sur la jeunesse québécoise », a d’ailleurs affirmé monsieur Chagnon. « Des jeunes qui parlent aux jeunes et qui discutent d’enjeux qui leur sont propres », a-t-il illustré.

Simon Jolin-Barrette est très fier d’avoir pu convaincre autant le président que ses collègues du bien-fondé de cette initiative. « Il s’agit entre autres d’assurer une meilleure représentativité des jeunes au sein des institutions législatives, explique le député de Borduas. L’âge moyen des députés à l’Assemblée nationale approche de 55 ans. La création du Cercle assurera une meilleure représentation des plus jeunes. » Il rappelle également que le Cercle des jeunes parlementaires pourra prendre position sur de grands enjeux de société, selon sa propre initiative ou encore à la demande du président. « Il s’agit d’une annonce excitante et je suis convaincu que le Cercle des jeunes parlementaires apportera des pistes de réflexion judicieuses dans l’avenir. »
.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

L’univers de Statera se déploie: lancement de la grande campagne de financement

Le 6 décembre dernier, devant plus de 300 invités, l’univers de Statera s’est déployé lors d’un événement féerique de grande ampleur. Cette soirée en formule 5 à 7, organisée en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, avait lieu au Pavillon Statera, au Quai du Traversier et réunissait beaucoup d’acteurs du monde entrepreneurial de la région, ainsi que plusieurs parties prenantes importantes du projet.

lire plus
Share This