Sélectionner une page
.
Le Contre-courant

Candidature caquiste pour 2018 dans Verchères
Stéphane Bergeron salue le rapide retour à l’avant-scène de Suzanne Dansereau

Le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a salué le rapide retour à l’avant-scène de l’ex-mairesse de Contrecœur, madame Suzanne Dansereau, qui a annoncé qu’elle porterait les couleurs de la CAQ lors du prochain scrutin dans Verchères.

«J’ai maintes fois eu l’occasion, depuis l’annonce de son retrait de la vie politique municipale, de lui rendre hommage, allant même jusqu’à lui décerner la Médaille de l’Assemblée nationale. Cette décision étonnante de sa part ne remet nullement en question le jugement que je porte à son égard: Suzanne Dansereau peut apporter une contribution des plus intéressantes et pertinentes au débat public», de déclarer monsieur Bergeron.
.

«Mais, dans le cadre de ce débat, elle ne pourra assurément pas faire l’économie du début du commencement d’une réponse à un certain nombre de questions, notamment au sujet du fait qu’elle était encore membre du Parti Québécois, il n’y a pas si longtemps encore, qu’elle ne tarissait pas d’éloges à l’égard du gouvernement libéral au sujet de la mise en place du pôle logistique et qu’elle décide finalement de briguer les suffrages sous la direction d’un homme, François Legault, qui a plusieurs fois répété – notamment lorsqu’il est venu la courtiser pour qu’elle porte les couleurs de la CAQ – qu’il “ne se passe rien à Contrecœur”… Bien sûr elle dira qu’elle est déçue du Parti Québécois, qui n’a pas mis en place le pôle logistique… alors qu’il n’a été au pouvoir que 18 mois! Mais c’est une chose d’être déçue d’une formation politique et ç’en est une autre de chercher à défaire un homme, en l’occurrence moi-même, pour lequel elle prétend avoir le plus grand respect, qui fut, dans ce parti, l’un des plus ardents défenseurs du projet qu’elle lui reproche de ne pas avoir réalisé et qui, je le pense, n’a certainement pas démérité de la municipalité qu’elle a dirigée, comme me le signifient les Contrecœuroises et Contrecœurois, élection après élection», de poursuivre le député de Verchères.

«Chose certaine, sa ‘‘retraite’’ aura été de courte durée; on n’aura même pas eu le temps de s’ennuyer d’elle! Elle disait se retirer parce qu’elle voulait éviter qu’on lui montre la porte, parce qu’elle voulait passer plus de temps avec ses petits-enfants et prendre soin de sa santé. Curieux qu’elle prétende maintenant être disposée à faire la navette toutes les semaines entre Québec et la circonscription… Elle dit joindre la CAQ pour le changement. On comprend donc qu’elle estime aussi incarner elle-même le changement… Quoiqu’il en soit, c’est un réel privilège de connaître, dix mois à l’avance, l’identité de la personne qui portera les couleurs d’une autre formation politique. Je lui suis donc reconnaissant d’avoir fait taire, en annonçant sa candidature, les rumeurs qui circulaient à son sujet depuis un certain nombre de semaines et lui souhaite la meilleure des chances… mais pas trop, quand même!», de conclure, sur un ton badin, Stéphane Bergeron
.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

L’univers de Statera se déploie: lancement de la grande campagne de financement

Le 6 décembre dernier, devant plus de 300 invités, l’univers de Statera s’est déployé lors d’un événement féerique de grande ampleur. Cette soirée en formule 5 à 7, organisée en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, avait lieu au Pavillon Statera, au Quai du Traversier et réunissait beaucoup d’acteurs du monde entrepreneurial de la région, ainsi que plusieurs parties prenantes importantes du projet.

lire plus
Share This