Sélectionner une page
Le Contre-courant
.


Encadrement du cannabis
La CAQ pose ses conditions

En bref, selon la CAQ :

  • S’il souhaite voir la CAQ appuyer son projet de loi, Philippe Couillard devra accepter une série de conditions visant à restreindre au maximum la banalisation de la consommation de cannabis
  • Il ne faut pas minimiser les effets du cannabis. Pour le bien-être des familles et des jeunes, il faut adopter une approche responsable et restrictive

Alors que débute mercredi le débat sur l’adoption de principe du projet de loi sur l’encadrement de la légalisation du cannabis, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de justice, Simon Jolin-Barrette, a fait part au gouvernement libéral de Philippe Couillard de ses conditions sine qua non pour obtenir l’appui de la CAQ lors du vote final sur projet de loi libéral.

La CAQ n’a jamais été en faveur de la légalisation du cannabis, a rappelé Simon Jolin-Barrette, mais devant le constat que le fédéral ne reculera pas sur sa décision, il est de la responsabilité du gouvernement du Québec de se préparer et de limiter au maximum les effets pervers de la banalisation de la consommation du cannabis. Si les libéraux souhaitent l’appui de la CAQ lors du vote final, la ministre responsable Lucie Charlebois devra :

  • Établir l’âge légal pour possession et consommation à 21 ans, tel que recommandé par plusieurs associations de médecins ;
  • Interdire la consommation du cannabis dans les lieux publics sur tout le territoire du Québec.

cote_final

Le député caquiste a indiqué que sa formation politique votera en faveur du principe du projet de loi 157, dans l’espoir d’obtenir ces gains auprès du gouvernement Couillard. Rappelons que la CAQ a été la première formation à déposer, en septembre dernier, un cadre réglementaire responsable, priorisant la santé, la sécurité publique et des mesures strictes pour lutter contre la banalisation de la consommation du cannabis auprès des jeunes.

Citations :

« Soyons clairs : nous votons aujourd’hui pour le principe du projet de loi dans le simple but d’arracher des gains concrets pour les familles du Québec par la suite. Je tiens toutefois à prévenir le gouvernement libéral : si l’ensemble de nos conditions ne sont pas remplies, nous voterons contre la loi finale et Philippe Couillard devra expliquer aux pères et aux mères de famille du Québec les raisons pour lesquelles il a baissé les bras et n’a pas pris tous les moyens pour limiter la consommation du cannabis »

Simon Jolin-Barrette
député de Borduas, porte-parole de la CAQ en matière de justice
 


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Pont STL 2028: le 22 août 2018, la MRC Pierre-De Saurel doit poser un geste concret

Le Regroupement de citoyens et de citoyennes pour la construction d’un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l’horizon 2028 (Pont STL 2028) tient à informer la population qu’il a déposé le 17 juillet 2018, auprès de la MRC Pierre-De Saurel, une demande pour faire effectuer un forage géotechnique préliminaire en bordure du fleuve Saint Laurent, là où pourrait être situé le futur pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie.

lire plus
Share This