Sélectionner une page

Le Contre-courant

.


Contrecoeur
Des échos du Conseil


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

C’est le 6 février dernier que se tenait la séance mensuelle du conseil municipal de Contrecœur. Différents points ont retenu notre attention.

Modification du règlement relatif aux usages commerciaux

Le Conseil souhaite ajouter deux types de commerces résidentiels. Donc, suite aux recommandations du Comité consultatif en urbanisme (CCU), le conseiller Jonathan Paris propose son adoption afin de permettre les commerces de type artisanal et du type «mobile», dans les zones résidentielles. L’exemple qui nous a été donné est le cas d’un artisan qui fabrique des bijoux à son domicile, pourrait le faire en toute légalité, avec un certificat de conformité. Néanmoins, seule la personne résidente sera autorisée à exercer cette activité et à l’intérieur de la maison seulement ou encore dans un garage adjacent. Autre exemple, ces modifications au règlement permettront aussi à des commerces comme les traiteurs à domicile du genre «un chef à la maison» de le faire en toute conformité.

«C’est une excellente nouvelle, car l’association de gens d’affaires Rues principales Contrecœur le demandait depuis quelques années et nous avons répondu rapidement à cette demande après seulement trois mois au Conseil», a rajouté la mairesse Maud Allaire.

Aménagement de sentiers pédestres dans le parc de conservation Barbe-Denys-De La Trinité

C’est un projet piloté par la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur depuis plusieurs mois, qui va voir le jour en 2018. «Il s’agit d’aménager des sentiers dans un espace protégé, nous allons le baliser et le remettre à la population. Cet aménagement se fera avec l’aide de plusieurs partenaires, dont la Corporation fera l’annonce au cours des prochaines semaines», nous dit le conseiller Steve Hamel.

Afin de bien situer la population, la mairesse souhaitait apporter des précisions. « Derrière le RONA, il y a le parc Amable-Marion et derrière ce parc, il y a une zone protégée de 50 hectares ou 5,3 millions de pieds carrés environ. Il s’agit d’une zone de conservation que l’on souhaite redonner aux citoyens. Donc, c’est avec fierté que la Ville redonne un espace vert aux citoyens!»

Un four à pain traditionnel au parc du Moulin Chaput

La Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur a suggéré au Conseil de construire un four à pain artisanal au parc du Moulin-Chaput, afin de créer un leg en mémoire du 350e anniversaire de la Ville. Bien que le fonctionnement ne soit pas encore tout à fait déterminé, les citoyens pourront se présenter tous les dimanches matin afin de cuire leur pain directement sur place.

«Encore une excellente nouvelle, car cela fait un certain temps que nous souhaitons animer ce lieu. Déjà, nous avons aménagé de petits jardins avec des essences végétales permettant de produire du grain. Il faut savoir que le Moulin banal Chaput de Contrecœur a été construit en 1742 par le petit fils d’Antoine Pécaudy, le seigneur Claude-Pierre Pécaudy de Contrecœur», a rappelé Mme Allaire.

Entente de visibilité de 5 ans avec le Club cycliste Dynamiks de Contrecœur

On parle ici d’une nouvelle entente financière de 5 500$ par année pour 5 ans, soit de 2018 à 2023. «Cette année, le Club change leurs chandails. Or, nous avons toujours vu seulement les armoiries de Contrecœur sur ces derniers. Cette année, le Club nous a demandé d’utiliser notre nouveau logo. Donc à l’avant, les cyclistes auront le nouveau logo et les armoiries seront au verso». La mairesse a aussi rappelé que depuis des années, les Dynamiks nous représentent fièrement dans plusieurs compétitions, un peu partout dans la province et même à travers le monde et que ces montants serviront aussi aux diverses activités du Club.
 
cote_final

Félicitations à la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur

Une motion de félicitations a été faite pour souligner la réussite du lancement officiel des festivités du 350e. «Le Conseil est unanime, nous sommes très fiers du lancement. Une fête crée par les gens d’ici pour les gens d’ici et nous avons vu que les gens ont répondu à l’appel, car ils étaient nombreux au rendez-vous. Disons que les enfants ont travaillé et pratiqué longtemps avec madame Magalie Bélanger (école de musique de la Chasse-Galerie) afin de nous livrer un hymne d’amour à leur ville. Soyons fière de leur travail et toutes nos félicitations à la Corporation, à sa coordonnatrice Martine Lizotte, aux enfants des deux écoles primaires, aux gens de l’école de musique de la Chasse-Galerie, à la Colonie des Grèves ainsi qu’à notre directeur des Loisirs, monsieur Jean-Luc Duchesne», s’est exprimé la mairesse.

Nomination et renouvellement de mandats

Pour le comité consultatif d’urbanisme, les mandats de Mme Valérie Vincent, de M. Ronald Leclaire, ainsi que celui de Mme Chantal Allard ont été renouvelés pour une durée de trois ans. D’ailleurs, Mme Rachel Savard a été nommée en remplacement de M. Robert Chevigny au sein de ce même comité. En ce qui a trait au comité de circulation, il a été proposé de renouveler le mandat de M. Robert Chevigny pour 2 ans et M. Cédric Delaroche-Séguin a été nommé comme nouveau membre.

Commandite à Poly eRacing pour la conception et la fabrication d’une voiture 100 % électrique

100$ a été octroyé à l’équipe de M. Charles Dansereau, résident de Contrecœur et étudiant à l’école Polytechnique de Montréal. Ce dernier fait partie d’une équipe qui conçoit un véhicule entièrement électrique de type «formule SAE», afin de participer à des compétitions au Canada et aux États-Unis.

Fonds municipal vert – un plan d’action d’aménagement durable

Une demande de financement a été proposée afin que la ville de Contrecœur élabore un plan d’action d’aménagement de quartiers durables avec des objectifs de développement durable, des cibles précises, des mesures ainsi qu’une stratégie de mise en œuvre. En somme, la Ville s’engage à élaborer un plan d’action durable en collaboration avec Nature-Action Québec.

Démarches d’acquisition de lots visant à agrandir la zone de conservation du Parc régional des Grèves

La Ville souhaite acquérir certaines propriétés privées adjacentes au Parc en mandatant Nature-Action Québec pour commencer les démarches afin d’agrandir les terrains boisés de la municipalité et de les offrir à la communauté.

Mariages civils

Dorénavant, les citoyens souhaitant réaliser un mariage civil pourront le faire sous l’office de la nouvelle mairesse de Contrecœur, Mme Maud Allaire.
 


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

2 % du budget provincial pour les arts et la culture: les milieux artistiques et culturels se dotent d’arguments économiques pour défendre leur cause

En amont du renouvellement de la Politique québécoise de la culture, qui sera divulguée en avril, La Coalition La culture, le cœur du Québec renforce ses revendications pour la mise en œuvre d’un plan d’action interministériel pour les ressources humaines en arts et en culture et pour l’augmentation significative du budget du ministère de la Culture et des Communications et de ses sociétés d’État.

lire plus
Share This