Sélectionner une page
Le Contre-courant

Source photo: Facebook de Simon Jolin-Barrette 

Accès aux soins de santé dans la Vallée-du-Richelieu
Simon Jolin-Barrette parraine une pétition

C’est depuis ce lundi qu’on peut trouver en ligne, sur le site de l’Assemblée nationale, une pétition qui demande au gouvernement un meilleur accès aux soins de santé dans la Vallée-du-Richelieu. Cette pétition est parrainée par le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette.

« L’accès aux soins de santé de première ligne est vraiment un enjeu dans la région », indique monsieur Jolin-Barrette. « Pratiquement chaque semaine, des citoyens me contactent à cet effet. » C’est entre autres ce qui explique pourquoi il a accepté de déposer devant l’Assemblée nationale la pétition que prépare un groupe de citoyens, insatisfaits par les longs délais d’attente pour l’obtention d’un médecin de famille ainsi que par la difficulté à voir un médecin dans une clinique sans rendez-vous lorsque la personne n’est pas déjà prise en charge par un groupe de médecine familiale.

 
Le député de Borduas se désole d’ailleurs de la situation actuelle : « Ça fait 15 ans que les Libéraux sont au pouvoir. On nous disait que ce problème allait se régler. Pourtant, encore aujourd’hui, beaucoup de citoyens ne savent pas où se tourner pour leur suivi médical ou pour un rendez-vous d’urgence. »

La pétition constitue un moyen mis en place par l’Assemblée nationale pour se faire entendre auprès du gouvernement. « Une fois la pétition déposée en Chambre, le gouvernement a 30 jours pour y répondre par écrit », ajoute monsieur Jolin-Barrette.

Cette pétition parrainée par le député sera en ligne jusqu’au 22 avril 2018.

On peut signer la pétition à ce lien.
 

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Alliances pour la solidarité: la Montérégie se dote d’un plan de lutte à la pauvreté de 11,8 millions de dollars

La Table de concertation des préfets de la Montérégie (TCPM), mandatée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) pour la gestion d’une enveloppe de 11,8 millions de dollars du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) destinée à la mise en œuvre de l’Alliance pour la solidarité en Montérégie, est fière de dévoiler le plan de travail montérégien de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

lire plus
Share This