Sélectionner une page
Le Contre-courant


Agrandissement du terminal de Contrecœur du port de Montréal
«Un projet structurant garant de milliers d’emplois» -Stéphane Bergeron

Le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a profité des audiences publiques de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, qui ont eu lieu du 27 février au 1er mars derniers, pour faire une nouvelle fois connaître son appui au projet d’agrandissement du terminal de Contrecœur du port de Montréal. «Ce projet, de même que ceux qui se développeront en marge de celui-ci, c’est-à-dire le pôle logistique de transport, de même que les zones industrialo-portuaires de Contrecœur-Varennes et Sorel-Tracy, seront des plus structurants et constitueront de formidables catalyseurs de développement économique, de créations de richesse et d’emplois, surtout pour les jeunes, pour la relève. On parle ici de milliers d’emplois, qui assureront la prospérité de notre MRC, de la grande région de Montréal et de tout le Québec au cours des prochaines années», a fait savoir Stéphane Bergeron.

 
«Au niveau des mesures suggérées en matière de protection environnementale, en particulier pour les problématiques susceptibles de toucher le chevalier cuivré et la rainette faux-grillon, l’Administration portuaire de Montréal a répondu à toutes nos inquiétudes, ainsi qu’à celles, tout à fait légitimes, de plusieurs de nos concitoyennes et concitoyens. Ce projet, longtemps espéré, nous apparaît également capital en regard de la conjoncture internationale touchant les grands flux de transport des marchandises. Avec ceux-ci, qui seront de plus en plus orientés dans un axe Sud-Nord, plutôt qu’Est-Ouest, la compétition américaine, comme le soulignait le professeur Claude Comtois de l’Université de Montréal, nous oblige à passer rapidement à une autre étape, c’est-à-dire doter le port de Montréal de tous les outils devant lui permettre de demeurer compétitif face à la concurrence des ports de la côte Est américaine», a-t-on ajouté.

«C’est d’autant plus important qu’au moment où le gouvernement Trump complique de plus en plus l’accès au marché américain pour nos entreprises exportatrices, tous ces nouveaux conteneurs qui entreront ici représenteront autant d’opportunités à saisir pour développer de nouvelles destinations pour nos produits manufacturiers. J’appuie donc sans réserve ce projet de nouveau terminal et continue d’assurer ses promoteurs de ma collaboration la plus assidue pour sa réalisation, et ce, dans les meilleurs délais et les meilleures conditions; il s’agit d’un véritable ‘‘Plan Sud’’ pour l’économie québécoise, d’autant que Contrecœur est stratégiquement positionné plus près du cœur manufacturier québécois que tout autre site en bordure du St-Laurent»; c’est ainsi que s’est conclue cette nouvelle prise de position de Stéphane Bergeron en faveur du projet d’agrandissement du terminal de Contrecœur du port de Montréal.
 

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This