Sélectionner une page
Le Contre-courant

Photo d’archives

Présentation du budget
« Une manœuvre électoraliste », croit Simon Jolin-Barrette

Le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, s’est dit déçu suite à la présentation du budget par le ministre des Finances ce mardi, un exercice qu’il a qualifié de « manœuvre électoraliste ».

« Les Libéraux ont coupé et taxé pendant quatre ans. Maintenant, ils essaient d’acheter les Québécois à coups de cadeaux », explique le député de Borduas. « Et ce qui me déçoit également, c’est qu’à mes yeux, le portefeuille des familles a été sacrifié : visiblement, le ministre des Finances avait de la marge de manœuvre pour réduire le fardeau fiscal des citoyens—notamment ceux issus de la classe moyenne et qui ont des enfants. Il a plutôt choisi de donner à gauche et à droite, de faire des cadeaux en prévision des élections qui s’en viennent cet automne », poursuit-il. « Cette façon de gérer le budget n’est pas saine : de toute évidence, on a trop comprimé, trop coupé dans les services. Les Québécois ont souffert de ces coupures. »

cote_final

Simon Jolin-Barrette rappelle du même coup que la rémunération des médecins spécialistes, elle, a dépassé celle de leurs vis-à-vis de l’Ontario, ce qui n’est pas le cas pour le citoyen moyen, qui accuse toujours un retard en cette matière. Il évoque également la question des taxes scolaires, qui sont inégales dans les différentes régions du Québec. « On a là un exemple concret de ce qui aurait pu être fait pour enlever de la pression financière sur les familles », conclut le député.
 


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Contrecœur adopte son budget 2020

Le conseil municipal de la Ville de Contrecœur, a déposé son budget 2020 le 9 décembre dernier lors d’une assemblée extraordinaire. Le conseil a ainsi dévoilé ses prévisions budgétaires pour la prochaine année, mais également son plan triennal d’immobilisations (PTI) 2020-2021 2022.

lire plus
Share This