Sélectionner une page
Le Contre-courant


Photo d’archives

Saint-Antoine-sur-Richelieu
Des nouvelles du Conseil


Daniel Castonguay
redaction@lecontrecourant.com

C’est le 19 juin dernier que s’est tenue la séance mensuelle du Conseil municipal de Saint-Antoine-sur-Richelieu. Voici les points qui ont retenu notre attention.

Dépôt du rapport financier 2017

On a déposé le rapport financier 2017 de la municipalité. Pour 2017, les revenus de fonctionnement et de transferts ont été de 2 973 583 $ et les dépenses de fonctionnement de 2 796 442 $. Il y a donc eu, pour l’exercice 2017,  un excédent de 177 141 $. 353 948 $ ont été affectés au remboursement de la dette à long terme. On peut retrouver le rapport complet de la mairesse au lien suivant.

Sûreté du Québec

La Sûreté du Québec desservant la municipalité, on va verser cette année 215 000$ en 2 versements pour ses services.

Gestion du personnel

On a embauché Mme Josée Véronneau comme coordonnatrice du service de la culture, des loisirs et de la vie communautaire. La municipalité a reçu la démission de M. André Daigle, effective le 30 juin, comme appariteur pour la municipalité.

Travaux publics

Les travaux d’agrandissement de la bibiliothèque sont débutés. On va faire faire des analyses diagnostiques architecturales pour la Maison de la culture Eulalie-Durocher afin d’avoir son  »carnet de santé » avant d’y entreprendre des travaux de rénovation. On fera le même procédé pour le bâtiment abritant la Mairie. On a octroyé un contrat pour l’asphaltage du rang de l’Acadie sur 600 m, pour le montant de 101 024 $ aux Entreprises Cournoyer.

Jumelage avec Dompierre sur Mer

Le conseiller Pierre Lauzon a fait un rapport des activités reliées à la visite des voyageurs de Dompierre sur Mer. Durant 2 jours, la municipalité a reçu ainsi 39 visiteurs. On a inauguré la Place Dompierre sur Mer à proximité de la Maison de la culture, fait la plantation d’un chêne pédonculé, et fait une visite à pied du Village. On a aussi visité une érablière et fait la visite de la ferme de Nicole Julien et Daniel Colette. Le tout s’est terminé par un souper au Centre communautaire avec 100 personnes présentes pendant lequel les produits Québécois ont été à l’honneur.

Urbanisme

Pour le mois de mai, 41 permis ont été demandés. Le tout représente 100 000 $ en agrandissement, 220 000 $ en construction, 190 000$ en rénovation, et 50 000 $ en permis secondaires.

Des questions sur un projet de maison

Un projet de construction de maison sur le site de l’ancienne cantine a occupé la période de questions précédant l’assemblée et celle de fin de séance. Le couple porteur du projet a commencé par se faire confirmer par le directeur général la conformité du projet au plan de zonage de la municipalité. Ces citoyens ont aussi rapporté avoir embauché des architectes qui se sont intéressés à l’architecture de la municipalité afin d’établir des plans en harmonie avec le patrimoine du village.

Ils se sont montrés déçus des difficultés rencontrées devant le Comité consultatif en urbanisme dans le suivi des modifications demandées. Ces citoyens ont vendu leur ancienne maison et ont donc des contraintes de temps pour aller de l’avant avec leur projet.

La mairesse Chantal Denis a confirmé avoir bien compris la situation du couple, et leur a assuré que leur projet serait à l’ordre du jour d’une réunion ayant lieu dans les jours suivants.

cote_final

.

 


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This