Sélectionner une page
Le Contre-courant

Borduas
Cédric G.-Ducharme présente la plateforme du Parti Québécois en matière de tourisme, de vitalité économique et de mise en valeur du patrimoine culturel

Le 17 septembre dernier, Cédric G.-Ducharme a présenté la plateforme du Parti Québécois en matière de tourisme, de vitalité économique et de mise en valeur du patrimoine culturel, devant la Maison Masse qui abrite la Maison Nationale des Patriotes, en plein cœur du village historique de Saint-Denis-sur-Richelieu.

Cédric G.-Ducharme a d’abord réitéré l’importance de faire rayonner la culture et le patrimoine uniques à Borduas.

« Nous sommes les porteurs d’un héritage extrêmement riche : nous avons le privilège d’avoir été le berceau des luttes patriotes, de compter une concentration exceptionnelle de perles du patrimoine bâti, des paysages naturels d’une grande beauté et de nombreuses entreprises agrotouristiques. Situés à seulement 30 minutes de Montréal, nous avons tout en main pour devenir une destination touristique de premier choix, et en tant que député, c’est ce à quoi je m’engage à travailler. »

Pour y arriver, M. G.-Ducharme a annoncé l’implantation de la Route verte du Richelieu en Montérégie, une piste cyclable reliant le Lac Champlain à Sorel.

« Cette infrastructure récréotouristique d’envergure sera un vecteur de dynamisme économique et de rayonnement pour les arts, la culture et les saveurs d’ici, ainsi que pour nos sites patrimoniaux. »

Ses impacts positifs se feront sentir pour l’ensemble des municipalités traversées par le réseau cyclable, notamment par un achalandage touristique accru. Cette route verte aura également pour effet de favoriser la pratique d’activité physique par les citoyens de la circonscription tout en rendant les déplacements à vélo plus sécuritaires. La piste sera conçue de manière à créer des boucles avec d’autres pistes existantes comme celles de Mont-Saint-Hilaire, permettant ainsi des échanges interrégionaux. Une piste reliant aussi Ste-Madeleine sera créée.

Selon M. G.-Ducharme, les attraits naturels, la richesse et la qualité de préservation du patrimoine bâti, la présence dans les milieux de monuments d’envergure et surtout d’institutions muséales innovantes, font de notre région un pilier de l’offre touristique de la Montérégie, qui n’en serait que solidifié par l’apport d’un circuit cyclable.

«Nos musées, nos auberges, restaurants, terrasses et bars dans tout le comté sont dynamiques et extrêmement accueillants. Cette activité économique joue un rôle de plus en plus majeur dans nos communautés, permettant de conserver certains services de proximité.»

Un gouvernement du Parti Québécois soutiendra les municipalités, les organismes et les citoyens qui voient à la valorisation et à la préservation de notre patrimoine. Il fera de même pour celles et ceux qui favorisent l’approfondissement de la connaissance de notre histoire nationale et sa diffusion. À ce titre, le Parti Québécois s’engage à :

  • Augmenter et stabiliser le financement des institutions muséales dans tout le comté, dont celui de la Maison des Patriotes.
  • Accroître le financement visant à soutenir la culture et les talents d’ici (subventions aux organismes culturels et pour la tenue d’expositions et d’événements culturels et artistiques)

M. G.-Ducharme a poursuivi son intervention en abordant l’enjeu de l’agrotourisme. Il a mentionné le rôle crucial que jouent les agriculteurs, producteurs maraîchers, cidriculteurs, propriétaires de ferme d’élevage et producteurs de produits du terroir. Il a énoncé plusieurs mesures qui seront implantées pour les soutenir et favoriser le démarrage de nouvelles entreprises permettant de développer un modèle plus fidèle à l’économie circulaire :

  • Ramener la Politique de souveraineté alimentaire et ainsi favoriser l’achat de produits québécois. Une nouvelle grande campagne de promotion des aliments du Québec mettra l’accent sur leur qualité exemplaire.
  • Créer un sceau  » Montérégie », une appellation « régionale » contrôlée pour que le consommateur puisse faire des choix éclairés.
  • Soutenir la production en serres de fruits et légumes.
  • Modifier les paramètres du Fonds d’investissement pour la relève agricole pour favoriser les démarrages d’entreprise.
  • Augmenter à au moins 50 % la proportion d’aliments du Québec dans les assiettes de nos institutions publiques.

M. G.-Ducharme a conclu sa présentation en décrivant sa vision de l’entreprenariat :

« En tant qu’avocat, au début de ma carrière, j’ai défendu plusieurs causes pour aider des entrepreneurs à faire avancer leur entreprise et à faire valoir leurs droits. J’ai extrêmement de respect pour ces hommes et ces femmes déterminés, qui créent de bons emplois, qui sont visionnaires et même parfois rêveurs, parce que c’est le rêve qui pousse à nous dépasser. L’annonce que nous faisons aujourd’hui a pour but de donner un élan à notre région, une cohésion, un certain fil conducteur. En traversant nos municipalités, cette piste aura pour effet de stimuler l’économie et redynamiser la vie sociale et municipale. Nos entreprises liées à la restauration, à l’hébergement et les lieux culturels en bénéficieront tous. Nous avons bien hâte de mettre le pied sur le pédalier, sérieusement! »

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Devenez ouvrier en transformation alimentaire en 12 semaines!

Le Carrefour jeunesse-emploi de Pierre-De Saurel est présentement en pleine période de recrutement pour la formation Ouvrier en transformation alimentaire, offerte en partenariat avec les Centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes Sorel-Tracy et Emploi-Québec.

lire plus

Les chroniques de Katlitout: Soupers de filles

Quoi de mieux dans la vie que de partager un moment avec les copines ? Vous savez ces amies pour qui vous donneriez votre vie, ces amies qui malgré la distance sont là pour vous dans les bons comme les mauvais jours ?

lire plus
Share This