Sélectionner une page
Le Contre-courant

Source photo: Facebook de Stéphane Bergeron

Absence de la candidate caquiste au débat de l’UPA Marguerite-d’Youville/Longueuil
« On nage en pleine confusion… » -Stéphane Bergeron

Le 18 septembre dernier avait lieu le « débat » organisé par l’UPA de Marguerite-d’Youville/Verchères sur les enjeux agricoles du territoire. C’est sur place, le soir même, que nous avons appris que la candidate caquiste dans Verchères, Suzanne Dansereau, quoique présente, ne participerait pas au débat en raison d’un subpoena qui lui aurait été délivré dans le dossier d’une procédure d’expropriation amorcée sous l’administration municipale qu’elle dirigeait à Contrecœur.

Coup de théâtre, quelques jours plus tard, puisque son attachée de presse, Isabelle Poulet, déclarait plutôt, pour expliquer au journal Les 2 Rives le refus de la candidate caquiste de participer au débat, qu’on avait préféré demander à la candidate de Saint-Hyacinthe et porte-parole de cette formation politique en matière d’agriculture d’y prendre part en lieu et place de madame Dansereau, ce qui contrevenait non seulement aux règles du débat, mais qui était par ailleurs factuellement inexact, puisque la porte-parole caquiste en matière d’agriculture est la candidate dans Mirabel.

Or, le 25 septembre, à l’occasion d’un débat tenu sur les ondes de TVRS, la station de télévision communautaire de la Rive-Sud, madame Dansereau a contredit son attachée de presse, brandissant le fameux subpoena, revenant ainsi à la version des motifs juridiques pour expliquer son refus de participer au débat sur les enjeux agricoles du territoire.

«Nous nageons en pleine confusion! S’il est vrai que la méthode forte de madame Dansereau, à l’époque où elle était mairesse de Contrecœur, a fait en sorte d’ouvrir un litige légal avec une famille d’agriculteurs de la région, litige dans lequel elle est évidemment impliquée, cela n’aurait pas dû l’empêcher de se prononcer sur tous les autres enjeux agricoles du territoire, tout comme ça ne l’a pas empêchée de prendre part au débat sur les ondes de TVRS et de parler librement, cette fois, du pôle logistique. On comprend aussi qu’elle a désavouée, ce faisant, son attachée de presse. Qui dit vrai, finalement? Plusieurs questions se posent et je pense que celle qui aspire à représenter la population du comté de Verchères, incluant évidemment les producteurs agricoles, se donne la peine de répondre», de déclarer le député sortant et canidat du Parti Québécois dans la circonscription, M. Stéphane Bergeron.

Signalons qu’il est possible de visionner le débat organisé par TVRS en cliquant sur le lien suivant.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Appuyez les projets collectifs de votre région!

Plus de 35 projets d’économie sociale qui ont été déposés sur le territoire de l’Est de la Montérégie dans le cadre du programme de Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif (BIEC), lancé par les Pôles d’économie sociale de la Montérégie.

lire plus
Share This