Sélectionner une page

Le Contre-courant

En prévision du vote du 1er octobre
Sophie Chevalier fait le bilan de sa campagne électorale

La candidate libérale dans la circonscription de Richelieu, Sophie Chevalier, a souhaité faire le bilan de la récente campagne électorale et ainsi rappeler ses principales priorités en prévision de son mandat dans Richelieu. Au cours des 4 dernières années, le Québec a fait des progrès remarquables avec des finances publiques restructurées, une économie qui tourne à plein régime et des investissements majeurs en santé et en éducation.

Tout en rappelant que depuis 2014 le gouvernement libéral a permis à plus de 1,1 million de Québécois d’avoir accès à un médecin de famille, d’avoir ajouté près de 1500 personnes de plus dans nos équipes de soins à domicile et d’avoir mis en œuvre des projets-ratios pour améliorer les conditions de travail des infirmières, Madame Chevalier a tenu à réaffirmer son engagement formel en santé. « Je souhaite favoriser l’implantation d’une super-clinique à Sorel-Tracy afin de favoriser le désengorgement des urgences et faciliter l’accès à un médecin de famille » de dire la candidate.

En matière de développement économique, Madame Chevalier rappelle que le gouvernement libéral a bien fait les choses et elle veut continuer dans cette direction. « En avril 2014, le taux de chômage en Montérégie s’établissait à 7,5%, alors qu’en juillet 2018 il était maintenant à 4,3%. » Elle s’engage à prendre un leadership économique en soutenant les projets structurants qui lui seront soumis et à faciliter leurdéveloppement.

Finalement, elle tient à énoncer à nouveau ses priorités régionales pour son mandat de députée, soit :

  • Compléter rapidement l’autoroute 30 de demain en la définissant comme axe de développement de la Montérégie pour le futur
  • Compléter l’implantation des zones industrialo-portuaires, le tout dans le respect de l’environnement
  • Soutenir le secteur agricole
  • Travailler à la mise en place d’un centre multifonctionnel à partir d’un concept de développement durable afin d’améliorer la qualité de vie de nos jeunes familles

À moyen terme, elle rappelle que la question d’un pont entre la circonscription de Richelieu et Lanaudière restera d’actualité. S’il y a concertation locale tant au niveau citoyen qu’au niveau municipale pour ce projet, Madame Chevalier, une fois élue, sensibilisera ses collègues députés au bien-fondé de poursuivre les études de faisabilité d’un pont. « Notre gouvernement a déjà agi en investissant 25 M$ pour la construction de nouvelles gares fluviales et le réaménagement des aires d’attente de la traverse entre Sorel-Tracy et Saint-Ignace-de-Loyola. Si je suis élue le 1er octobre prochain, mon mandat sera maintenant d’amener le dossier de la mobilité encore plus loin » a mentionné la candidate libérale.

D’un point de vue plus personnel, la candidate a tenu à saluer les autres collègues candidats. « Bien que particulièrement exigeante envers moi-même, je salue d’abord mes collègues candidats et reconnaît le respect mutuel qui s’est installé entre nous depuis le début de la campagne, malgré nos visions différentes pour le Québec. La campagne électorale m’a permis d’apprécier encore plus ma région et renforce davantage mon désir d’occuper les fonctions de première députée libérale de Richelieu avec compétence, dignité et persévérance, jour après jour, dans l’unique but de servir les intérêts des citoyens. Le 1er octobre, je compte sur votre appui pour faciliter la vie des gens de Richelieu » a conclu Sophie Chevalier.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This