Sélectionner une page
Le Contre-courant


Renégociations de l’ALÉNA
Le Québec et la Montérégie une nouvelle fois sacrifiés

Le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval, et le Bloc Québécois dénoncent la conclusion d’un nouvel accord commercial entre le Canada, les États-Unis et le Mexique dans lequel Ottawa ouvre de nouvelles brèches dans la gestion de l’offre sans faire le moindre gain pour le Québec.

« Le gouvernement Trudeau nous répétait sans cesse qu’il valait mieux ne pas conclure d’accord que d’en conclure un mauvais. Il vient pourtant de signer la pire des ententes possibles. C’est le troisième accord de suite dans lequel le fédéral utilise les producteurs québécois sous gestion de l’offre comme monnaie d’échange, preuve que le Canada n’a plus de rapport de force, » a déploré Xavier Barsalou-Duval.

Le député souligne que la Montérégie subira d’importantes répercussions à cause des reculs sur la gestion de l’offre. « L’agriculture en Montérégie, c’est plus de 15 000 emplois directs et indirects. C’est 1,12 milliard de dollars de production par année. Ma circonscription et la région en entier seront touchées de plein fouet, » poursuit Xavier Barsalou-Duval.

Le Bloc Québécois accuse le gouvernement Trudeau d’avoir trahi sa promesse faite en Chambre le 26 septembre 2017 de protéger intégralement la gestion de l’offre dans la renégociation de l’ALÉNA. Plus encore, le gouvernement abandonne le lait de classe 7, replongeant le Québec dans le conflit commercial du lait diafiltré. Le Bloc ne se réjouit pas davantage de la promesse d’indemnisations pour les producteurs laitiers, sachant que ces derniers attendent toujours une offre pour le Partenariat transpacifique et que les compensations liées à l’accord Canada-Europe étaient faméliques.

De plus, Xavier Barsalou-Duval reproche au gouvernement Trudeau d’avoir signé alors que les tarifs américains illégaux sur l’aluminium et l’acier demeurent en vigueur. Il s’inquiète aussi de la hausse de l’exemption de droits de douane dans le commerce électronique qui nuira aux entreprises locales et dénonce le recul du fédéral concernant les brevets pharmaceutiques qui augmentera le coût des médicaments chez nous.

« C’est une entente désastreuse de fond en comble. Justin Trudeau s’est fait rouler dans la farine en cédant au chantage du président Trump, qui n’a jamais négocié de bonne foi et trouvait amplement son compte en maintenant sa posture de matamore. C’est le Québec et la Montérégie qui paieront encore le prix d’une autre négociation où, encore une fois, le Québec n’avait pas place à table, » a conclu Xavier Barsalou-Duval.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

La FABE dévoile la composition de l’équipe des Anciens Canadiens

La Fondation des amis de la bonne entente de Sorel-Tracy (FABE), responsable de l’organisation de la venue à Sorel-Tracy le 2 mars 2019 de la Tournée des Anciens Canadiens, sous la présidence d’honneur de madame Annie Barabé et de messieurs Éric Messier et Richard Sévigny, est heureuse d’annoncer ci-après, la composition de l’équipe qui affrontera les Aciers Richelieu.

lire plus

L’agglomération de Longueuil et la SÉMECS concluent une entente pour le traitement des matières organiques

C’est un accord sous le signe de la collaboration qui a été officialisé aujourd’hui alors que la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, en présence de maires ou de représentants des villes liées, soit Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert, de même que le maire de Varennes et président de la Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS), Martin Damphousse…

lire plus
Share This