Sélectionner une page

Le Contre-courant

Financière agricole du Québec
Bilan de l’assurance récolte 2018 pour la région de la Montérégie

La Financière agricole du Québec dresse le portrait de la saison de végétation et des interventions du Programme d’assurance récolte de la dernière année pour la région de la Montérégie. Ainsi, en 2018, 3 070 entreprises agricoles de cette région étaient assurées pour des valeurs représentant plus de 565 millions de dollars. De ce nombre, 989 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 12,2 millions de dollars, dont plus de 4,5 millions de dollars pour le foin et les pâturages et plus de 3,6 millions de dollars pour les cultures maraîchères.

Portrait 2018

Hiver

  • Bonnes conditions hivernales pour la survie des luzernières, des céréales d’automne et des pommiers, mais dommages observés dans plusieurs fraisières et dans les jeunes vergers en implantation
  • Survie des abeilles difficile et pertes hivernales dans les ruches

Printemps

  • Sirop d’érable : rendement et qualité supérieurs à la moyenne
  • Printemps tardif avec températures fraîches et précipitations abondantes en avril et début mai
  • Belle période de semis en mai dans de très bonnes conditions de terrain, et conditions climatiques propices à l’émergence et au développement des cultures en juin

Été

  • Saison estivale caractérisée par des températures très chaudes et peu de précipitations surtout en juillet et août
  • Fraises : rendements et qualité inférieurs à la moyenne, plusieurs champs affectés par le gel hivernal, le manque d’eau et l’excès de chaleur du début juillet
  • Foin : rendements inférieurs à la moyenne dus au manque de précipitations
  • Pommes : récolte globale légèrement sous la normale, qualité moyenne malgré le manque de coloration et petit calibre des fruits dans plusieurs vergers
  • Cultures maraîchères et légumes de transformation : sécheresse ayant affecté le calibre des légumes et les rendements des cultures, et excès de chaleur ayant accéléré le mûrissement de plusieurs légumes

Automne

  • Automne frais et très pluvieux, suivi de neige hâtive causant du retard dans les récoltes et les travaux aux champs de fin de saison.
  • Céréales et maïs-grain : rendements très variables, inférieurs à supérieurs à la moyenne selon les secteurs. Rendements de soya, en général supérieurs à la moyenne
  • Globalement, les rendements ont été très variables selon les cultures, les secteurs et le moment des récoltes
  • De façon générale, l’ouest de la Montérégie a été plus affecté que l’est de la Montérégie

Citations

« L’agriculture est un secteur important de notre économie, principalement pour les régions du Québec. La Financière agricole assure un soutien important aux agriculteurs, permettant ainsi de maintenir leur secteur compétitif et durable lorsque des aléas climatiques se présentent. »

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

« Ce bilan présente un portrait de l’état des cultures au Québec et des impacts climatiques sur celles-ci. Dans un contexte où les conditions peuvent se montrer défavorables, La Financière agricole procure une stabilité aux entreprises agricoles avec les différents outils de gestion des risques qu’elle met à leur disposition. »

M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

« La Financière agricole joue un rôle important quant à la pérennité des entreprises agricoles. Grâce à l’intervention du Programme d’assurance récolte, les agriculteurs de notre région peuvent protéger leurs productions. »

Mme Sonia Simard, directrice territoriale

La Financière agricole du Québec

  • Offre des produits et des services de qualité en matière de financement, d’assurance et de protection du revenu
  • Favorise le développement et la stabilité de plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières québécoises
  • Place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Participe activement à l’essor économique du Québec et de ses régions : des valeurs assurées s’élevant à 3,9 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts atteignant 5,3 milliards de dollars

 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This