Sélectionner une page
Le Contre-courant

Parti Québécois de Borduas
Cédric Gagnon-Ducharme élu président du nouveau conseil éxécutif

C’est sans opposition et dans l’enthousiasme que le jeune ex-candidat aux dernières élections provinciale a été élu président du conseil exécutif de la circonscription par les membres de son parti politique, réunis en assemblée générale mercredi dernier à Beloeil.

« Le Parti Québécois entame une réflexion profonde et assumée. Tout est sur la table, hormis l’indépendance qui est le fondement même de mon implication politique. J’ai envie de participer à cette réflexion. Le Parti Québécois redeviendra le lieu de rassemblement de tous les indépendantistes et le meilleur véhicule pour faire avancer notre projet politique. Ce qui ressortira de cette démarche, que nous comptons effectuer avec lucidité et énergie, sera surprenant. »

Lors de l’assemblée, un membre du conseil national du Parti et président de la commission politique, M. Alexis Gagné-Lebrun, est venu présenter aux membres quelques constats sans complaisance afin d’alimenter les réflexions. Il a aussi déposé le plan d’action proposé par l’exécutif national et approuvé à l’unanimité lors du conseil national de Trois-Rivières en mars dernier. Une grande consultation populaire sera entamée sous peu : les membres seront consultés par voie électronique et lors d’assemblées publiques ou de soirées d’échanges. Le Parti Québécois ne veut pas seulement qu’entendre ses membres, mais aussi tous les indépendantistes et citoyens.nes de toutes allégeances.. La volonté est d’ouvrir les portes, les fenêtres, les esprits, pour refaire du PQ ce mouvement collectif qui a marqué l’histoire.

« D’ici la fin juin, nous procéderons à une grande consultation dans Borduas. Le conseil exécutif est emballé par cette démarche : nous voulons entendre les gens du coin nous parler de leurs préoccupations, de leurs ambitions, de l’indépendance. Nous voulons des idées neuves, laisser une grande place à la jeunesse dans cette réflexion. Car c’est surtout pour eux qu’on veut faire l’indépendance, que le Québec réalise pleinement son potentiel et assume souverainement sa place unique dans la marche des peuples. » -Cédric Gagnon-Ducharme

M. Gagnon-Ducharme a aussi été nommé de nouveau à la présidence du Centre Québécois du droit de l’environnement (CQDE), un organisme regroupant des juristes impliqués activement dans la défense de causes environnementales au Québec. Il assumera les deux présidences de front. « C’est un défi qui me motive beaucoup. L’indépendance et la défense de l’environnement sont intimement liés : nous ne serons les leaders mondiaux que nous pouvons être que lorsque l’on sera pleinement responsables de nos lois dans dans tous les domaines, notamment ceux du transport et de l’agriculture. Signer nos propres traités internationaux, décider de toutes nos lois, être maîtres de notre territoire et de notre économie, voilà les bases d’un pays indépendant et en santé. Les derniers mois ont été riches en réflexions pour moi. Le Parti Québécois, en mettant tout sur la table et en ouvrant la porte à une réflexion profonde et inclusive, fait la bonne chose, j’en suis convaincu. Je veux faire partie de cette démarche, qui nous mènera au congrès extraordinaire de l’automne prochain ».

Les détails de la consultation populaire seront annoncés au cours des prochaines semaines.
.

Le nouveau conseil exécutif du Parti Québécois de Borduas :
Gilles-Philippe Delorme (vice-président), Emmanuel Morin, Douce Labelle (secrétaire), Constance Babin, Jean-Christophe Verbert, Cédric Gagnon-Ducharme (président), Lucie Deslauriers, Antoine Belleau (rep. jeunes), Simon St-Pierre (rep. jeunes), Jean-Paul Thivierge et Gilles Beaulieu (trésorier, absent de la photo).

 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This