Sélectionner une page
Le Contre-courant

Élections partielles à Saint-Roch-de-Richelieu
Chantal Brais se porte candidate

Des élections complémentaires auront lieu le 9 juin 2019 à Saint-Roch afin de combler le poste de conseiller, conseillère du district 1, laissé vacant depuis l’élection de M. Alain Chapdelaine à la mairie de la municipalité, le 31 mars dernier. Un candidat et deux candidates sont en liste, dont Mme Chantal Brais.

Figure bien connue dans la région, Mme Brais est venue s’établir avec sa famille sur la Côte Saint‑Jean en 2002. Deux ans plus tard, cette mère de deux enfants a rejoint le conseil d’établissement de l’École Saint‑Roch pour ensuite, dès 2008, être élue commissaire scolaire. Elle a siégé à la Commission scolaire de Sorel‑Tracy durant dix ans. Un des dossiers majeurs auquel elle s’est consacrée est l’agrandissement de l’école primaire de Saint‑Roch, qui aura été inauguré officiellement le 23 mai 2018. Chantal Brais avait déjà cherché auparavant à s’impliquer dans la vie municipale lors des élections de 2007.

Riche d’une formation universitaire en gestion et d’une expérience d’une vingtaine d’années, tant dans le secteur privé que communautaire, Mme Brais dirige L’Envolée, Centre d’action bénévole Sainte-Julie depuis maintenant plus de cinq ans. Pour assumer la direction générale d’un organisme – et d’une entreprise d’économie sociale, de surcroît, il faut être une véritable femme‑orchestre et exceller dans plusieurs domaines (gestion financière, gestion des ressources humaines, recherche de financement, création de partenariats stratégiques, etc.), surtout dans un contexte où les ressources sont généralement limitées.

Dans le cadre de ses fonctions, Chantal Brais aura été appelée à siéger sur bon nombre de tables de concertation et de comités. Elle préside depuis 4 ans la Table de concertation des organismes de Sainte-Julie et fait partie du Comité des politiques citoyennes de la ville, du Comité de coordination de la Table des aînés des Seigneuries, dont elle est l’une des fondatrices, en plus d’être présente à la Table en sécurité alimentaire des Seigneuries et d’œuvrer au comité organisateur du salon Place aux aînés de Sainte-Julie depuis cinq ans.

Mme Brais a été reconnue dans les divers milieux où elle a travaillé comme une personne particulièrement positive, à l’écoute des autres, orientée vers la recherche de solutions et axée sur la force du partenariat. Elle possède une énergie débordante et un dynamisme contagieux, vous diront les gens qui l’ont côtoyée ! Elle sait rassembler les forces vives d’un milieu afin d’atteindre les objectifs communs.

« Je souhaite me joindre à l’équipe en place afin que nous relevions ensemble les défis qui nous attendent – notamment en matière de développement, et ce, pour le mieux-être de toute notre collectivité. Sans négliger les dossiers sensibles qui touchent particulièrement les citoyens, citoyennes de mon secteur, bien entendu. » – Chantal Brais

Une femme d’équipe et d’idées, qui ne ménagera pas ses efforts pour assurer le développement de Saint‑Roch‑de‑Richelieu et répondre aux besoins des citoyens, notamment des familles et des aînés.

À l’heure où la municipalité amorce entre autres la démarche MADA (Municipalité amie des aînés), la solide expérience de Chantal Brais et son attitude proactive seraient les bienvenues au sein du conseil municipal.

 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Appuyez les projets collectifs de votre région!

Plus de 35 projets d’économie sociale qui ont été déposés sur le territoire de l’Est de la Montérégie dans le cadre du programme de Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif (BIEC), lancé par les Pôles d’économie sociale de la Montérégie.

lire plus
Share This