Sélectionner une page

Forfaits publicitaires articles

Ar1final

Ar2final

cc400blancfond

Barsalou-DuvalX (5)
Un rapport d’examen de la Loi sur les transports  qui ignore la sécurité ferroviaire

Varennes, le 4 mars 2016 – À la suite du dépôt du rapport du comité d’examen de la Loi sur les transports au Canada, le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Xavier Barsalou-Duval, a dénoncé l’absence de la moindre mesure visant à améliorer la sécurité du transport ferroviaire.

«  Il est déplorable que ce rapport, qui comprend deux tomes, n’évoque d’aucune façon l’aspect de la sécurité. Je trouve ça complètement irresponsable  », a déclaré M. Barsalou-Duval. « Le gouvernement fédéral démontre encore une fois qu’il est complètement déconnecté des priorités des villes québécoises. Il n’y a aucune mention dans ce rapport à propos d’un éventuel retrait des vieux wagons DOT-111, et aucune référence sur la nécessité d’informer les villes en temps réel de ce qui circule chez elles. Avons-nous vraiment appris quelque chose de la tragédie qui est survenue à Lac-Mégantic? », s’est questionné le député.

Le 27 janvier dernier, Xavier Barsalou-Duval avait d’ailleurs déjà interrogé le gouvernement à la Chambre des communes pour savoir comment il comptait renforcer la sécurité ferroviaire sans obtenir de réponse. « Avec l’augmentation fulgurante du transport de pétrole au cours des dernières années, il serait irresponsable de laisser aller les choses encore une fois. Il est temps de sortir du déni qui a cours actuellement et d’établir les mécanismes de surveillance adéquats », a-t-il affirmé.

Lorsque le rapport du comité aborde la question du transport pétrolier par train, en annexe dans le 2e tome, c’est pour mentionner la nécessité d’améliorer l’efficience du réseau pour mieux servir la croissance de la production pétrolière. « Avant de penser à augmenter le trafic, il faudrait commencer par le sécuriser. Le transport de ce pétrole qui pollue et menace nos milieux de vie, ne sera jamais tout à fait sécuritaire et c’est pourquoi le Bloc Québécois a toujours cru que la véritable solution demeure l’électrification des transports. », a conclu le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères.

Ar4 final

ar5final

Share This