Sélectionner une page

deversement1Comme tout le monde le sait, la ville de Montréal a procédé le 11 novembre dernier au déversement de 8 milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.

Les municipalités de Verchères et Contrecoeur  portaient une attention particulière aux répercussions possibles de ce déversement sur la qualité de l’eau potable dans le réseau d’aqueduc. À titre préventif, la Ville de Contrecœur, en collaboration avec le ministère de l’Environnement, a d’ailleurs prélevé des échantillons d’eau quotidiennement, qui ont été soumis à de rigoureuses analyses afin de s’assurer de la qualité bactériologique de l’eau brute.

La ville de Verchères a hier rassuré sa population en mentionnant qu’il n’y avait eu jusqu’à maintenant aucune conséquence.

Share This