Sélectionner une page
black-blanc

La liste des animaux à déclaration obligatoire
Message du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

orignal480

Denis-Charles Drapeau

Vivre en milieu rural peut nous apporter son lot de surprises. Cette proximité avec la nature sauvage fait en sorte qu’il peut se produire des rencontres inattendues avec la faune dont on n’aurait jamais soupçonné pas la présence.

Cela peut se traduire par un accident de la route, une visite fortuite sur votre terrain d’un animal malade, d’une capture accidentelle, etc. Lorsque cela nous arrive, que doit-on faire ?

Au début novembre, les agents de protection de la faune de La Pocatière ont reçu un appel d’un piégeur qui venait de capturer accidentellement un oiseau de proie dans le secteur de Saint-Joseph-de-Kamouraska.

Arrivés sur les lieux, les agents ont constaté qu’il s’agissait d’un pygargue à tête blanche immature. Il était toujours vivant, même s’il était pris par le cou dans un collet pour canidés. Aidés du piégeur, les agents ont réussi à libérer l’oiseau sans que celui-ci soit blessé.

Déclaration obligatoire

Rappelons qu’en vertu de l’article 68 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, les oiseaux de proie, tout comme pour le coyote et ses hybrides, l’opossum d’Amérique, le cerf de Virginie, ou l’orignal (pour ne nommer que ceux-là), font partie de la liste des animaux à déclaration obligatoire. Toute personne qui trouve, tue ou capture accidentellement un animal se trouvant sur cette liste doit, sans délai, le déclarer à un agent de protection de la faune.

Un exemple plus près de chez nous

Il n’est pas rare d’observer des pygargues à tête blanche dans notre région, le long du fleuve et de la rivière Richelieu. Donc, ce type de situation, concernant un oiseau de proie, pourrait très bien se produire ici. Par contre, les déclarations les plus fréquentes dans la région concernent davantage des mammifères.

oiseau

Sauvetage d’un pygargue Source : MFFP

Par exemple, les autres photos montrent un orignal, visiblement malade et désorienté, déambuler parmi les gens présents sur cette écurie située dans le secteur Saint-Laurent du fleuve à Contrecœur. Prévenus par les locataires, les agents de protection la faune sont intervenus peu de temps après la prise de photo.

orignal2480

Comment déclarer un animal ?

Par téléphone : 1 800 463-2191
Par courriel : centralesos@mffp.gouv.qc.ca
Pour effectuer un signalement en ligne.
Les renseignements que vous pouvez nous fournir demeurent confidentiels..

cote_final
.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This