Sélectionner une page
ea88e913-e7fb-4531-91cd-cc81397b28c3

nutrition660

Chronique nutrition
Les bienfaits de l’alimentation végétarienne 

Catherine Paul Dt.P
Nutritionniste de l’équipe KinéCible

Êtes-vous végétarien? Ou essayez-vous de manger davantage de mets avec des protéines végétales? Si vous n’y avez pas encore songé, sachez qu’il existe mille et une raisons de manger davantage végé. Les voici :

Le contrôle du cholestérol 

Une alimentation végétarienne permet de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires. Par exemple, les végétariens souffrent beaucoup moins de cholestérol. Pourquoi? Ils consomment de très faibles quantités de gras saturés (que l’on retrouve dans la viande en grande partie) et d’autres types de mauvais gras. De plus, le cholestérol se retrouve que dans les produits d’origine animale. Une alimentation végétarienne est donc un bon moyen de limiter son apport en mauvais gras.

Diabète 

D’autant plus, une alimentation végétarienne peut aider à bien contrôler son diabète. Les protéines végétales dont les légumineuses sont riches en fibres et en glucides complexes, ce qui permet de limiter l’élévation du taux de sucre dans le sang.

Santé digestive 

Également, la haute teneur en fibres des aliments à la base d’un mode de vie végétarien sont les légumineuses, les fruits et les légumes. Ces derniers sont riches en fibres et donc très bons pour la santé digestive. Entre autres, ils préviennent la constipation et permettent même de lutter contre le cancer du côlon.

touinformatik

Cancer 

La grande teneur en fruits et en légumes d’une alimentation végétarienne permet de réduire le risque de tout type de cancer. En général, l’alimentation d’un végétarien est faible en gras saturés, en viandes fumées, carbonisées et en nitrites. Au contraire, elle est riche en antioxydants, en vitamines, minéraux et en fibres. Donc, tous de bons éléments nous protégeant de plusieurs bobos!

Contrôle du poids 

Les protéines végétales sont beaucoup moins grasses que les protéines animales. Ainsi, en intégrant les légumineuses, le tofu, le tempeh ou davantage de noix ou graines à notre alimentation, on risque de perdre un peu de poids. De plus, une bonne majorité d’aliments malsains ne sont pas compris dans le régime végétarien (pizzas au pepperoni, bacon, steak, poulet frit, saucisses…). Sans le vouloir, on se trouve donc avec des calories en moins si on substitue ces aliments par d’autres plus nutritifs !

Bref, tout porte à croire qu’on aurait intérêt à adopter une alimentation davantage végétarienne. Si on n’est pas prêt d’arrêter de manger de la viande, on peut intégrer peu à peu un repas végétarien par semaine ou participer au lundi sans viande. Par contre, avant de se lancer vers une alimentation végétarienne, vaut mieux se renseigner sur les sources de protéines, de vitamines et de minéraux, afin de prévenir les carences. C’est un conseil à ne pas prendre à la légère et surtout il ne faut pas tout éliminer un groupe d’aliments en particulier de notre alimentation. Ainsi, il est important de consulter une nutritionniste si vous ressentez le besoin d’entreprendre un changement au niveau de votre alimentation.

.
Catherine Paul Dt.P
Nutritionniste de l’équipe KinéCible

Facebook : Catherine Paul Nutritionniste Dt.P B. Sc
Courriel : catherinepauldtp@gmail.com
Téléphone : 450-808-3549

dentiste2
.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This