Sélectionner une page

17035507__banniere-web_500x150_final

Le Contre-courant

Usine de substrat de culture pour champignons à Saint-Roch-de-Richelieu
La situation se complique

Daniel Castonguay

C’est devant une centaine de personnes que s’est tenu le conseil municipal de Saint-Roch-de-Richelieu le mardi 9 mai dernier.

La raison principale de cette mobilisation est le projet d’établissement d’une usine de substrat de culture pour champignons dans un site situé près de la côte Saint-Jean. Pour ce projet, le conseil avait adopté le 7 février dernier un premier projet de règlement amendant le règlement de zonage afin d’autoriser les activités de transformation de matières d’origine agricole dans les zones Aa-7 et Aa-8. Une assemblée de consultation publique devait avoir lieu le 7 mars.

Cependant, le 20 février lors d’une séance extraordinaire, le Conseil municipal, désirant approfondir le dossier, a résolu de reporter l’assemblée publique de consultation prévue le 7 mars 2017 à une date ultérieure.

Ce 9 mai, l’arrêt du processus de modification réglementaire visant a modifier le zonage a été adopté à l’unanimité, à la grande joie des personnes présentes qui ont applaudi le conseil.

Une demande de permis du promoteur

Cependant la période de questions a réservé une mauvaise surprise aux adversaires du projet. En réponse à une question d’une citoyenne sur le projet, le maire Pothier a expliqué: ‘’ On a été informé aujourd’hui par les demandeurs qu’il y avait une coquille dans notre réglementation de zonage. Notre zonage contient une zone ER, une zone récréativo-écologique.(…) Dans le schéma d’aménagement de la MRC, une activité agricole peut être autorisée dans cette zone-là.’’

Selon le maire, cette coquille-là reste à confirmer avec les aviseurs légaux de la municipalité, mais la MRC leur a affirmé qu’elle existe.

‘’Avec cette coquille, le promoteur, de par son urbaniste, a déposé hier soir une demande de permis que notre inspecteur municipal a retourné. Parce qu’elle n’est pas conforme et ne respecte pas le règlement municipal comme on le connait actuellement dans nos livres. (…) Si le promoteur arrive avec un avis légal qui nous dit que, messieurs, vous ne pouvez pas nous refuser le permis parce que, nous on va prendre ce document-là et l’envoyer à nos avocats et les avocats auront à nous dire et à nous confirmer si oui ou non on peut donner un permis’’ de poursuivre le maire Pothier.

Les citoyens

En plus de se présenter à l’assemblée du conseil, quelques citoyens de la côte Saint-Jean ont commencé à manifester leur opposition au projet en affichant sur leur propriété une affiche mentionnant ‘’NON USINE FUMIER’’.


.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Contrecoeur: Les Jeudis Fermiers animeront le centre-ville

Les Jeudis Fermiers se déplaceront pour le reste de la saison au centre-ville de Contrecœur! Le nouveau site sera situé dans le stationnement du Lily Gourmande (606, rue Saint-Antoine) et permettra d’animer ce secteur de Contrecœur comptant de nombreux commerces tout en le rapprochant de son futur emplacement.

lire plus
Share This