Sélectionner une page
Le Contre-courant
17035507__banniere-web_500x150_final

Élections municipales 2017
Luc Fortin souhaite renouveler son mandat de conseiller dans le district #3 de Verchères


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Cette semaine, c’est au tour de monsieur Luc Fortin d’annoncer officiellement sa candidature à titre de conseiller municipal du District #3 aux élections municipales cet automne.

De son propre aveu, M. Fortin désire continuer à travailler sur les dossiers entrepris sous le leadership du maire Alexandre Bélisle. Notamment au niveau des loisirs et de la culture. «Je vais continuer à être à l’écoute de la population à ce sujet tout en respectant un cadre budgétaire réaliste pour une municipalité comme la nôtre», affirme-t-il.

Les infrastructures

«Que l’on parle du nouveau chalet de parc, du parc canin, des modules de jeux, de la patinoire multifonctionnelle, ou de l’aménagement du parc des pionniers, ce sont toutes des réalisations dont on peut être fier et qui améliorent notre qualité de vie à Verchères. Je suis fier d’y avoir participé et je crois qu’il faut continuer dans cette direction, dans la mesure de nos moyens. Bien sûr, tout en assurant toujours un niveau optimal des services municipaux de base», nous dit M. Fortin.
.
cote_final

Le quai

M. Fortin déclare aussi se préoccuper du sort du quai municipal, qui montre selon lui des signes de détérioration évidents. «Le quai est un atout important, une richesse collective qu’il faut préserver! Le Conseil devra travailler avec le gouvernement fédéral pour trouver des solutions réalistes».

Le transport collectif

De plus, ayant siégé plusieurs années au conseil d’administration de la Commission intermunicipale de transport (CIT) Sorel-Varennes, le conseiller sortant compte surveiller de près le dossier du transport en commun à Verchères.

RIP la CIT

D’ailleurs, M. Fortin nous rappelle que dernièrement, la loi 76 a dissous les CIT de la grande région de Montréal pour les fusionner dans une mégastructure sur laquelle les élus des villes n’auront à peu près plus de contrôle. Alors qu’auparavant, le transporteur avait l’obligation de rendre des comptes aux élus municipaux.

«Cela nous permettait de faire le suivi des plaintes et des demandes des usagers à nos rencontres mensuelles, mais ce n’est plus le cas. Donc, il sera très important de faire pression sur la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et le Réseau de transport métropolitain (RTM), pour qu’elle mette en place un mécanisme de suivi des plaintes et demandes au niveau local! À ce niveau, je compte me mettre à la tâche rapidement», promet M. Fortin.

Se faire entendre

En ce sens, ce dernier souhaite développer des partenariats avec les autres municipalités pour représenter les usagers et faire entendre leurs voix. «C’est important, car le transport collectif va prendre de plus en plus d’importance au cours des prochaines années surtout avec les grands travaux qui vont s’amorcer au pont-tunnel dès 2019. On doit avoir notre mot à dire et mes concitoyens pourront compter sur mon implication!»
.

.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

GRAND SUCCÈS POUR LES PLAISIRS D’HIVER À VARENNES

Les élus, les employés municipaux et Bourrasque remercient les familles pour leur participation aux Plaisirs d’hiver qui ont été organisés par la Ville de Varennes les 8 et 9 février dernier au parc du Pré-Vert. Grâce à la collaboration de Sport Montérégie, jeunes et moins jeunes ont profité des joies de l’hiver dans une atmosphère de fête sous le thème « Allez jouer dehors, soyez actifs, vivez les plaisirs d’hiver! ».

lire plus
Share This