Sélectionner une page
Le Contre-courant
.

Le plan conservateur
Un vrai plan pour protéger notre environnement

Le plan environnemental du Parti conservateur du Canada a été présenté. Les Canadiens connaissent maintenant comment un gouvernement conservateur dirigé par le premier ministre Andrew Scheer va agir pour protéger notre environnement.

« Quand je rencontre les citoyens de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, ils me disent qu’il doit y avoir un moyen de réduire les émissions sans imposer une taxe sur le carbone aux familles qui travaillent fort et aux petites entreprises qui tentent par tous les moyens de joindre les deux bouts, a déclaré Mathieu Daviault. Je suis fier d’affirmer que le plan que nous proposons réussit précisément à faire ça. »

Les conservateurs ont un bilan solide de réalisations en matière d’environnement

Les conservateurs vont protéger l’environnement naturel du Canada tout en renforçant notre économie. Le premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald, a jeté les bases du système de parcs nationaux du Canada. Le premier ministre Brian Mulroney a négocié le traité canado- américain sur les pluies acides. Le gouvernement conservateur précédent, dirigé par Stephen Harper, a réalisé une diminution nette des émissions de gaz à effet de serre entre 2005 et 2015.

Un vrai plan pour protéger notre environnement

La prochaine phase proposée par Andrew Scheer consiste en une approche équilibrée à la réduction de nos émissions au pays, la conservation et la protection de l’air, du territoire, de l’eau et de la faune, et à la lutte contre les changements climatiques à l’étranger. Elle repose sur trois principes clés :

  1. Des technologies vertes, pas des taxes : Investir dans la technologie verte est la meilleure façon de réduire nos émissions sans imposer de nouvelles taxes aux Canadiens et Canadiennes.
  2. Un environnement naturel plus propre et plus vert : Nous allons travailler avec les agriculteurs, les chasseurs et les pêcheurs, les peuples autochtones, les provinces et territoires pour protéger notre air, territoire, eau et faune.
  3. Une lutte mondiale aux changements climatiques : L’approche internationale actuelle au changement climatique force les pays à s’imposer des cibles de réductions d’émissions. Cependant, les émissions ne reconnaissent pas les frontières. C’est un problème mondial qui requiert une solution mondiale et le Canada a un rôle de leadership à jouer.

« Je me réjouis de voir que les actions du plan proposé auront des impacts positifs sur les générations futures. Je veux que mes deux filles puissent grandir dans un milieu sain et encore plus propre et plus vert » affirme Mathieu.

« Les conservateurs ont un héritage solide de protection de l’environnement, les libéraux eux, ont toujours parlé au lieu d’agir. Il n’est pas surprenant que ce soit encore le cas sous Justin Trudeau.  Notre plan conservateur placera le Canada au bon endroit. Il va équilibrer la nécessité de combattre le changement climatique en réduisant les émissions mondiales et tenir notre promesse fondamentale de laisser plus d’argent dans les poches des Canadiennes et des Canadiens et de les aider à améliorer leur quotidien » a dit Mathieu.
 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This