Sélectionner une page

Le Contre-courant

Xavier Barsalou-Duval présent pour s’occuper des enjeux du Richelieu

Le candidat du Bloc Québécois et député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, a tenu à prendre position sur les nombreux enjeux locaux qui touchent les citoyens de la circonscription.

Réguler la vitesse sur le Richelieu

Au cours de son mandat, Xavier Barsalou-Duval a appuyé les riverains du Richelieu dans leur dénonciation des excès de vitesse des bateaux et des dégâts que cette situation occasionne. De concert avec les maires des municipalités touchées, il a déposé une demande au Bureau de la sécurité nautique, afin de limiter la vitesse de navigation sur le Richelieu.

« Les riverains vivent avec les répercussions des débordements de certains plaisanciers indisciplinés qui entraînent la détérioration de leur propriété, l’aggravation de l’érosion des berges et du bruit désagréable. Ces citoyens ont droit au respect et méritent une règlementation qui les protège. Je vais poursuivre mon travail dans ce dossier tant que ce ne sera pas complètement réglé », explique Xavier Barsalou-Duval.

Une bataille pour l’accès à Internet haute vitesse

Xavier Barsalou-Duval s’engage à faire pression sur le gouvernement afin que l’Internet haute vitesse soit accessible dans toute la circonscription.

« C’est pas normal qu’en 2019, on n’ait pas accès à Internet haute vitesse partout dans la grande région de Montréal. Le gouvernement libéral multiplie les annonces à ce sujet, mais rien ne bouge. Le fédéral devrait transférer les sommes à Québec qui a un programme nettement plus efficace en la matière », soutient Xavier Barsalou-Duval.

Un député présent sur le terrain

Le député s’engage également à continuer à être présent sur le terrain.

« Être près des gens, c’est non seulement s’occuper des enjeux locaux qui les touchent, mais c’est aussi aller à leur rencontre pour connaître leurs préoccupations. C’est pourquoi je compte maintenir une présence soutenue aux événements que fréquentent les citoyens. Parce que le Québec, c’est nous ! », conclut le député.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This