Sélectionner une page

Le Contre-courant

Le Trajet d’un Hippocampe, campagne de levée de fonds pour le cancer
David Gaucher-Hébert remporte son pari

La grande traversée sur le Saint-Laurent, du 7 au 10 septembre 2019

David Gaucher-Hébert, un Longueuillois de 31 ans a réussi son défi en pagayant en solitaire pour le cancer, sur sa planche à pagaie, de Montréal à Québec.

Parti du quai de l’horloge à Montréal au petit matin du 7 septembre, le long parcours de David s’est terminé dans une émouvante étreinte avec son guide-accompagnateur et ami, « ZaZa », qui l’a accueilli au 4e jour de son périple, sur le quai 14 de la marina du port de Québec, le 10 septembre suivant à 11h50, avec une remarquable avance sur l’horaire prévu. Aussi présents, conjointe, parents et amis l’attendaient avec fébrilité pour embrasser et féliciter leur héro épuisé, ému mais, heureux et fier de son accomplissement.

Ce projet a été mis sur pied pour recueillir des fonds pour la recherche sur le cancer, suite au décès d’un ami de David avec lequel il devait faire cette traversée, avant que cette terrible maladie ne l’emporte. Déterminé à tout de même réaliser l’aventure, il a constitué une équipe avec un ami et sa mère qui ont travaillé pendant des mois pour organiser la traversée et démarrer la campagne de levée de fonds.

Les deux premières journées de sa traversée, David a été confronté à un bon vent du nord-est, avec rafales, ce qui l’a obligé à constamment corriger la stabilisation de sa planche sur les vagues incessantes provoquées par le vent. Pendant ce temps, les forces physique et mentale de ce pagayeur solitaire ont été mises à rude épreuve sur le lac Saint-Pierre, alors que l’horizon était si loin, et ce, pendant des heures interminables. David avoue « j’étais sur le point de tout abandonner » mais, alors qu’il approchait des berges de la région de Yamachiche, deux individus lui faisaient signes sur la rive pour attirer son attention, ils avaient entendu parler de son projet et espéraient le voir passé. Ils ont réussi à l’interpeller, David s’est approché d’eux et en a profité pour faire une pause en leur compagnie. Il nous confiera qu’en les quittant, seulement quelques minutes plus tard, il a immédiatement senti un regain d’énergie pour poursuivre son voyage. Il remercie ces gens et bien sûr tous les autres qui l’ont encouragé pendant son parcours.

À ce jour, David a amassé 5,000$, il espère que son succès stimulera encore les gens à donner pour la cause, sur sa page de collecte de fonds : « Le trajet d’un hippocampe ».

C’est le clin d’oeil de David à son ami. Ensemble nous sommes plus grands que le cancer.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This