Sélectionner une page

Le Contre-courant

Contrecoeur
Le projet graffitis phase 2 : un projet rassembleur

Collaboration spéciale
Émilie Bérubé-Dumont
Travail de milieu, Maison des jeunes de Contrecoeur

Avez-vous vu la murale sur le mur arrière ? Avez-vous vu les artistes professionnels de Kustom-it à l’œuvre durant la semaine du 26 au 31 août ? Avez-vous remarqué les jeunes de la maison des jeunes en actions sur l’aréna ?

La fresque dessinée sur le mur a été faite par la maison des jeunes de Contrecœur dans le cadre du projet graffitis phase 2. Pourquoi ce mur exactement ? Il y avait plusieurs tags illégaux qui avaient déjà fait leur place sur cette surface. Avec l’ouverture de la sortie d’autoroute, leur présence affectait le paysage urbain et cela était propice à d’autres actes de vandalisme.

Contrecœur d’hier à aujourd’hui

Les objectifs de ce projet étaient d’encourager le graffiti légal auprès des jeunes, de créer des rapprochements positifs entre les jeunes et la communauté, de faire le parallèle entre l’histoire de la ville et la vie moderne avec la participation des jeunes, de rajeunir et d’améliorer le paysage de la piste cyclable, du voisinage et du parc. La thématique choisie pour la fresque avait pour but de représenter l’histoire : Contrecœur d’hier à aujourd’hui. L’idée était de créer une fresque jeune et colorée qui allait parcourir l’histoire de la ville. Les jeunes ont pu s’impliquer dans les différentes étapes du projet : idéation, préparation, pratique et réalisation.

Le graffiti : art urbain

Derrière tout ça, le volet prévention et le volet «par et pour les jeunes» étaient au cœur de chacune des étapes du projet. Ce dernier avait plusieurs raisons d’être. La première était d’amener, à travers celui-ci, une meilleure compréhension du phénomène des tags et des graffitis par l’ensemble de la population. La deuxième était d’informer, de sensibiliser et de promouvoir le graffiti en tant qu’art urbain par la réalisation d’œuvres et de fresques supervisées par des professionnels. Sans oublier la volonté de diffuser à travers le projet un message de prévention aux jeunes sur les conséquences liées aux tags et aux graffitis illégaux.

Croire en la jeunesse c’est investir pour l’avenir

La participation des jeunes a augmenté le respect de la murale et ainsi réduit les risques de récidive de graffitis illégaux dans le quartier. De plus, un projet d’une telle envergure les a amenés à tisser un lien fort avec Contrecœur. Ce fut un projet rassembleur, qui a impliqué autant le jeune spectateur que le jeune artisan.

Merci énormément à nos partenaires

Grantech, Ville de Contrecoeur, Rona, Caisse des patriotes, Centre sportif régional de Contrecoeur, Députée Suzanne Dansereau et Député Xavier Barselou-Duval

Et nos artistes

Kustom-it et les jeunes de la Maison des jeunes de Contrecoeur


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Le Service aux entreprises et municipalités du Cégep de Sorel-Tracy et Rues Principales Contrecœur et Verchères s’unissent pour répondre aux besoins grandissants des entreprises

Le Service aux entreprises et municipalités du Cégep de Sorel-Tracy, Rues Principales Contrecœur et Rues Principales Verchères, trois organisations qui ont à cœur le développement et la dynamisation des entreprises logeant sur les territoires des MRC Pierre-De Saurel, Contrecœur et Verchères, sont fières d’annoncer une toute nouvelle collaboration.

lire plus
Share This