Sélectionner une page
Le Contre-courant

Restrictions d’accès
Xavier Barsalou-Duval fait le point au sujet du quai fédéral à Verchères

Interpellé par nombre de citoyens à la suite des nouvelles restrictions d’accès au quai fédéral de Verchères, le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval, tient à faire le point pour informer la population de la portée de son implication dans le dossier.

« Ce quai fait partie intégrante de l’identité des Verchèrois et peuple leur imaginaire depuis des générations. Tout comme mes partenaires municipaux, je demeure fermement engagé à me battre pour la préservation de notre quai à Verchères », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

Depuis plusieurs années, le quai n’était déjà plus accessible aux automobilistes et récemment la section nord avait été fermée aux piétons. Mais dorénavant, c’est l’ensemble de l’accès piétonnier qui sera interdit d’usage au public. Ces nouvelles restrictions ont été imposées en raison de l’état de dégradation avancée du quai.

« À la suite de l’annonce des restrictions d’accès, j’ai aussitôt pris connaissance du rapport d’inspection et avisé le maire de la municipalité, monsieur Alexandre Bélisle qu’il s’agissait pour moi d’un dossier prioritaire et que je comptais demeurer un partenaire de tous les instants pour les étapes à venir », a ajouté le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes — Verchères.

Vingt ans après le dernier examen du quai, Pêches et Océans Canada octroyait à nouveau un mandat d’inspection dont l’exécution eut lieu au cours de l’été 2019. Le rapport a finalement été rendu aux autorités le 23 avril 2020. Il faut savoir que déjà, lors de l’inspection de 1998, la durée de vie résiduelle du quai avait été évaluée à seulement 5 ans.

« L’entretien défaillant des installations de Verchères par le gouvernement canadien n’est pas un cas isolé, mais plutôt une pratique généralisée. Cette négligence provient du fait qu’Ottawa veut se départir de ses infrastructures portuaires dites non stratégiques pour ne plus avoir à en assumer les frais. Dans les circonstances, je comprends tout à fait que la municipalité refuse de prendre possession du quai tant et aussi longtemps que celui-ci ne sera pas remis en état », a dénoncé le député bloquiste.

Ce quai prisé par les amoureux du fleuve comme par les cyclistes et les amateurs de pêche est aussi une infrastructure essentielle utilisée par la SIMEC qui a la capacité d’intervenir en cas de déversement pétrolier. En outre, parmi les utilisateurs actuels, on peut compter les agriculteurs des îles, l’entreprise Chaloupes Verchères ainsi que de nombreux plaisanciers qui y accostent leurs embarcations. Ces installations en eaux profondes figurent également au palmarès des plus rares à pouvoir accueillir des bateaux de croisière.

« Dans l’année qui vient de s’écouler, nous avons eu plusieurs rencontres avec les représentants de la municipalité de Verchères et mon bureau a de plus contacté ceux de la ville de Nicolet, aux prises avec une situation semblable à celle de Verchères. Les travaux de restauration qui avaient été évalués à environ 2 M$ ont été effectués l’hiver dernier entièrement aux frais du fédéral et la rétrocession est prévue en juin prochain », a indiqué le député.

En terminant, soulignons que le quai de Verchères fut initialement érigé au XIXe siècle afin de sortir le bois de l’arrière-pays. Le phare fut ajouté au début du XXe siècle et le quai a été complètement rénové pour prendre sa forme actuelle au cours de la guerre de 39-45 afin de faciliter l’envoi des munitions au front. Au fil du temps, les multiples quais ont vu les propriétaires se succéder : la R & O Navigation Company, la Canadian Steamship Line et le Dominion du Canada qui racheta les installations en 1917 après que son propre quai eut été emporté par la débâcle du printemps.

« Ce quai à caractère historique a une valeur inestimable pour notre communauté. Madeleine a besoin d’un quai à garder et elle pourra compter sur ses élus pour s’acquitter de cette mission », a conclu monsieur Barsalou-Duval.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This