Sélectionner une page

Le Contre-courant

Remboursement des voyageurs
Air Canada doit suivre l’exemple de WestJet

Le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères et porte-parole du Bloc Québécois en matière de transport, Xavier Barsalou-Duval, se réjouit de la décision de WestJet de procéder au remboursement de certains voyageurs qui ont vu leur vol annulé à cause de la COVID-19 et demande à Air Canada de faire de même.

« L’entêtement d’Air Canada est un non-sens. Si WestJet, son compétiteur direct sur plusieurs lignes, a fini par comprendre le bon sens, il serait temps que les autres compagnies aériennes leur emboitent le pas », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

Rappelons que le gouvernement libéral et son ministre des Transports, Marc Garneau, cautionnent le non-remboursement des voyageurs et qu’ils refusent aussi d’en faire une condition d’accès à l’aide gouvernementale. En plus de bénéficier de la subvention salariale, Air Canada s’est récemment vu octroyer un prêt de 788 millions $ par le biais d’Exportation et Développement Canada (EDC).

Depuis le 31 mars où les états financiers d’Air Canada révélaient que l’entreprise détenait plus 6 milliards de liquidités dont 2,6 milliards $ appartenaient aux consommateurs, les coffres d’Air Canada ont continué à se remplir. L’entreprise a, entre autres, tout récemment levé pas moins de 1,6 milliard $ sur les marchés financiers et des analystes estiment que le total de ses liquidités actuelles s’élèverait même à 9,7 milliards $.

« Avec près de 10 milliards en banque, Air Canada a clairement les moyens de rembourser ses clients. Contrairement à ce que prétend le ministre Garneau, l’entreprise est loin d’être au bord de la faillite. Il est particulièrement frustrant de voir Air Canada accumuler les liquidités à un niveau record alors que les consommateurs, dont l’argent confisqué injustement, risquent de leur côté de ne pas être en mesure de payer leurs factures, » affirme le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Transport.

En terminant, le député tient à rappeler que le refus de rembourser les vols annulés est illégal en vertu des lois du Québec, soit du Code civil et de la Loi sur la protection du consommateur. Six associations de consommateurs ont d’ailleurs uni leurs voix cette semaine pour interpeller le ministre des Transports à ce sujet.

« Les lois sont claires : même en cas de force majeure, vous devez rembourser les voyageurs si le service n’est pas rendu. Alors qu’Air Canada nage dans l’argent de ses clients au mépris des lois du Québec, la bénédiction du gouvernement libéral est des plus injustifiables. Marc Garneau doit se rendre à l’évidence et prendre le parti des citoyens, » conclut Xavier Barsalou-Duval.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This