Sélectionner une page

Le Contre-courant

L’exécutif du comté de Verchères dénonce le projet de nouveau terminal de transit de conteneurs du Port de Québec

C’est dans le cadre d’une allocution que le président du Parti Québécois du comté de Verchères, M. Bruno Lavoie, au nom de son exécutif, a dénoncé vigoureusement l’intention de l’administration portuaire de Québec de mettre en place un nouveau terminal de transit de conteneurs et réitère son entier appui au projet de l’Administration portuaire de Montréal à Contrecœur.

« Ce projet de terminal de transit de conteneurs d’une capacité de 700 000 unités équivalent 20 pieds, est un non-sens et entre directement en compétition avec le projet de nouveau terminal de conteneurs du port de Montréal à Contrecœur, comme l’affirme d’ailleurs le professeur des HEC et ancien chroniqueur économique Alain Dubuc » a martelé M. Lavoie. Conséquemment, ce dernier invite les différents paliers gouvernementaux à ne pas soutenir financièrement ce projet, même s’il obtient toutes les autorisations environnementales.

Pour M. Lavoie, ce nouveau joueur qui fait son entrée dans un marché très compétitif, risque d’avoir pour effet de priver la grande région montréalaise de milliers d’emplois à terme, avec les prévisions à la baisse estimées de croissance du port de Montréal. « Il y a quelques années, le Service de développement économique de la MRC de Marguerite-d’Youville a commandé une étude à la firme EetB Data pour évaluer les retombées, tant en investissement qu’en création d’emplois, du projet de Contrecœur avec la venue, à proximité, de toute une industrie de la logistique de transport des marchandises. On parlait de milliers d’emplois et de centaines d’entreprises qui viendraient s’installer dans notre comté et dans les environs. Avec cette croissance prévue des activités à la baisse du port de Montréal, du fait de ce projet de Québec, c’est toutes ces prévisions que l’on devra également revoir à la baisse, ce qui n’est surtout pas une bonne nouvelle face aux autres grands compétiteurs du port de Montréal situés sur la Côte Est américaine », a ajouté le porte-parole du PQ.

En conclusion, ce dernier invite tous les grands acteurs socioéconomiques du grand Montréal à dénoncer ce projet et demande aux gouvernements du Québec et d’Ottawa de continuer à appuyer le projet du nouveau terminal de Contrecœur en ne faisant aucun compromis. « La politique a ses droits, mais l’économie, ici, doit primer. On parle de milliers d’emplois dans la balance », a affirmé Bruno Lavoie.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This