Sélectionner une page

Le Contre-courant

Implantation d’une usine de substrat pour la production de champignons à Saint-Roch-de-Richelieu
Des appuis pour les opposants

Après avoir reçu l’appui de la Ville de Saint-Ours, la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu a reçu ce mois deux autres appuis importants dans son combat juridique contre l’entreprise Champag inc.: celui de la Ville de Sorel-Tracy et celui de la MRC de Pierre-de-Saurel.

Rappelons que la Cour d’appel du Québec, le 30 avril dernier, infirmait la décision de première instance, qui donnait raison à la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu en refusant d’octroyer un permis pour l’implantation de l’usine. Le projet vise à terme à importer 600 000 livres de fumier par semaine, et considérant l’avis des experts consultés qui jugent la nature des activités de l’usine projetée comme étant industrielle et donc interdite en zone agricole. Ce jugement incite donc la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu à porter la décision en appel devant le plus haut tribunal du Canada.

La Ville de Sorel-Tracy

Lors de la séance du du premier juin dernier, le conseil municipal de Sorel-Tracy a adopté, à l’unanimité, une résolution d’appui et de solidarité à  la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu. « La Ville de Sorel-Tracy appuie la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu dans sa démarche judiciaire contre Champag inc. et encourage cette dernière à mettre sur pied une campagne de sociofinancement nationale pour obtenir des appuis moraux et financiers dans le but de préserver la qualité de vie des citoyens et des résidents des environs et du secteur directement concernés par le projet de Champag inc.» peut-on y lire.

La MRC de Pierre-de-Saurel

De leur côté, les conseillers régionaux de la MRC de Pierre-De Saurel, réunis à huis clos le 10 juin dernier lors de leur séance mensuelle, ont résolu de donner un appui moral à la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu et ses citoyens dans leurs démarches contre le projet de centre de substrat Champag. À cet effet, ils invitent les municipalités composant la MRC à la soutenir financièrement dans ce dossier.

Pétition

Le groupe de citoyens Stoppons l’usine de Champag à St-Roch-de-Richelieu poursuit aussi ses efforts en faisant la promotion d’une pétition en ligne. Cette dernière regroupe maintenant 1700 signatures.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This