Sélectionner une page
Le Contre-courant

courrier

LeContrecourant.com est VOTRE média hyperlocal indépendant ! Vous avez des choses à dire à vos concitoyens ? Une annonce à diffuser ? N’hésitez pas à nous contacter !

redaction@lecontrecourant.com
facebook : @lecontrecourant.com
514 -702 – 1976

LeContrecourant.com se réserve le droit de ne pas publier une lettre d’opinion. Les propos qui s’y trouvent n’engagent en rien LeContrecourant.com, et ne représentent que l’opinion du signataire.

Courrier des lecteurs
Lettre des employé(e)s du CHSLD Contrecoeur au Premier Ministre

Monsieur François Legault
Premier Ministre du Québec

Monsieur le Premier Ministre,

Nous sommes des employé(e)s du CHSLD Contrecœur qui réagissons aux nouvelles normes imposées par la direction et qui vont totalement à l’encontre de vos propres directives.

Depuis toujours et encore plus depuis la pandémie, nous travaillons dans un seul but: LE BIEN-ÊTRE DES RÉSIDENTS. Ici, à Contrecœur nous n’avons pas eu de cas de contamination parce que nous avons suivi les directives à la lettre, sans broncher et en y mettant toute l’énergie nécessaire pour garder ce milieu de vie sécuritaire pour nos personnes âgées.

Mais voilà qu’en date du 18 juin dernier nous recevons de nouvelles directives de la Direction du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées nous mentionnant qu’un poste de préposé aux bénéficiaires de jour et un de soir, ainsi qu’un poste d’infirmière auxiliaire de jour et un de soir étaient coupés, donc 4 postes très importants. De plus, vu le manque d’effectifs nous devrons répondre à la demande des autres CHSLD, c’est-à-dire aller d’un centre à un autre alors que vos directives étaient claires à savoir qu’aucun transfert de personnel ne devait avoir lieu! Avec tout ce qui a été vécu ces dernières semaines, avec tous les soins particuliers que nous avons donnés et que nous donnons encore aujourd’hui à cette clientèle vulnérable, et bien, M. Legault certains d’entre nous pensent quitter le navire et remettre leur démission. En effet, ils ne veulent pas aller dans le sens de la direction. Vous le dites vous-mêmes, la partie n’est pas encore gagnée face à la COVID 19, et nous, à Contrecœur nous avons tenu bon autant l’ensemble des employés que les résidents et nous ne voulons pour aucune raison que ça change.

Nous ne nous sentons pas appuyés, ni même considérés, vous savez une tape sur l’épaule nous aurait aidés,. Mais, au contraire, nous sentons que cette direction rit de nous en nous imposant ces nouvelles directives. Depuis toujours, le CHSLD est un petit centre qui se donne cœur et âme pour ses résidents, mais avec ces coupures, ses résidents ne bénéficieront plus des soins adéquats à leur bien-être, soins qu’ils méritent largement.

M. le Premier Ministre, il est hors de question que nous nous promenions d’un centre à un autre. Nous ne voulons pas mettre en péril la santé déjà assez fragilisée des résidents de Contrecoeur.

De plus, expliquez-nous comment doivent se sentir les employés qui œuvrent à ce centre depuis plusieurs années sans jamais avoir pu avoir un poste temps plein, quand on entend vos annonces face aux préposés en formation à qui vous garantissez du temps plein, alors que nous, on nous oublie! IL Y A UNE GRANDE INJUSTICE DANS CES PROPOS. Sachez M. Legault, qu’il existe une grande différence entre ce que vous annoncez, vous et votre équipe, et ce qui se vit sur le terrain! QUAND ALLEZ-VOUS NOUS ÉCOUTER?

Nous sommes déterminés à nous battre pour nos droits, mais surtout POUR CEUX DE NOS RÉSIDENTS ET LEUR BIEN-ÊTRE AVANT TOUT.

Dites-nous comment nous devrions aviser nos résidents qu’à l’avenir ce seront des étrangers qui tenteront de leur offrir des soins adéquats, alors que nous avons assuré depuis tout ce temps, qu’il y aura un tournant de personnel, qu’il y aura une diminution de personnel et que nous devrons, nous les personnes habilitées et habituées à leur bien-être, aller travailler dans un autre CHSLD… Ils se sentiront trahis. C’est ce que le gouvernement désire, que les personnes les plus vulnérables se sentent trahies par leur gouvernement après avoir fait autant de sacrifices par le confinement?

Vous savez M. Legault, psychologiquement, les résidents ont déjà beaucoup de difficulté et vivent avec la peur continue d’être oubliés par le système, car n’oublions pas que nous avons également de jeunes adultes et plusieurs résidents qui sont en mesure de comprendre parfaitement ce qui se passe.

Nous vous demandons d’AGIR LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE et de faire entendre raison à cette direction, qui de toute évidence ne vit pas du tout ce que nous (membre du personnel et résidents) vivons au quotidien.

Membres du personnel du CHSLD de Contrecoeur

Cindy Dechamplain
Jacinthe Auclair
Lucie Gagné
Line Fortin
Line Samson
Raphaël Bergeron
Vickie Bélanger
Julie Perreault
Julie Yurivich
Nathalie Larose
Catherina Page
Geneviève Auger
Émilie Auger
Hélène Grimard
Kathleen Roy
Isabelle Richer
Krystel Meunier
Lyne Rousseau
Lise Lefebvre
Shana Champagne
Carole Grégoire
Maud Soumis
Carole Samson
Sylvie Samson
Albertine Kouame


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This