Sélectionner une page

Le Contre-courant

Le Parc régional des Grèves bénéficiera du Programme Hydro-Québec pour des projets de mise en valeur des milieux naturels

En collaboration avec son partenaire financier Hydro-Québec, la Fondation de la faune du Québec a approuvé la mise en œuvre de dix nouveaux projets dans le cadre du Programme Hydro-Québec pour la mise en valeur des milieux naturels, ce qui représente une contribution totale de 487 857 $. Les projets à portée régionale sont répartis dans huit régions administratives, notamment en Montérégie.

Ces projets permettront, entre autres, de mettre en valeur des écosystèmes riverains et forestiers, d’aménager des infrastructures afin de permettre l’accès et la sensibilisation du public à des milieux naturels de grande valeur écologique ainsi que de protéger des habitats fauniques et floristiques d’espèces vulnérables et menacées.

Nature Action Québec

Comptant 30 ans d’action en environnement, Nature Action Québec (NAQ) a pour mission de guider les particuliers et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. Ainsi, un des dix projets retenus fait l’objet d’un partenariat avec NAQ. Le financement sera utilisé pour mettre en valeur et restaurer des écosystèmes d’intérêt du parc régional des Grèves.

Voici les 9 autres projets qui font l’objet d’un partenariat en 2020 :

  • Fondation Boucher : Aménager les infrastructures visant l’encadrement des visiteurs du parc de la Forêt Boucher (Outaouais).
  • Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel : Restaurer et mettre en valeur la rive et le littoral du fleuve Saint-Laurent, au parc des Hauts-Fonds à Saint-Augustin-de-Desmaures (Capitale-Nationale).
  • Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière : Renforcer le sentiment d’appartenance des citoyens de la région au boisé des Terres noires pour consolider les efforts de conservation des milieux forestiers en mettant en valeur différents aspects du site, dont la sensibilisation à l’environnement (Lanaudière).
  • Centre de la nature Mont Saint-Hilaire : Protéger 4,15 ha de milieux naturels du piedmont du Mont-Saint-Hilaire, à Saint-Jean-Baptiste et à Mont-Saint-Hilaire (Montérégie) et en assurer l’accès et la jonction avec la réserve en officialisant 2,5 km de sentiers.
  • Municipalité d’Irlande : Bonifier et améliorer les infrastructures d’accueil de l’étang Stater en créant un nouveau réseau de sentiers et en aménageant des infrastructures d’observation (Chaudière-Appalaches)
  • Corridor appalachien : Aménager un réseau de sentiers pédestres menant au sommet du mont Foster en évitant les milieux sensibles et en conservant les habitats des salamandres de ruisseaux à Lac-Brome (Estrie).
  • Héritage Laurentien : Protéger la carmantine d’Amérique en aménageant l’accès et en sensibilisant les usagers de l’île Rock à Montréal (Montréal).
  • Société Provancher d’histoire naturelle du Canada : Mettre en valeur, dans une optique de protection de l’environnement, l’île aux Basques située en face de Trois-Pistoles (Bas-Saint-Laurent).
  • Ville de Sherbrooke : Préserver et restaurer le parc naturel du Mont-Bellevue par la rationalisation du réseau de sentiers et par l’aménagement d’un parcours de sensibilisation à Sherbrooke (Estrie).

Pour Raphaël Dubé, gestionnaire du programme à la Fondation, « ces projets sont essentiels à la conservation des milieux naturels d’intérêt et, par conséquent, à la protection de la faune. Ils permettent à des organismes et à des collectivités de prendre en charge la gestion de milieux naturels, tout en s’assurant d’en préserver les fonctions écologiques et d’en favoriser l’accès au public ».

«Hydro-Québec est heureuse de constater que ce nouveau programme a suscité beaucoup d’intérêt de la part des organismes demandeurs. Elle est fière de pouvoir continuer à contribuer à la réalisation de ces initiatives portées par le milieu», mentionne Carlo Gagliardi, directeur général de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement.

Programme Hydro-Québec

Rappelons que le Programme Hydro-Québec pour la mise en valeur des milieux naturels vise à soutenir des initiatives d’aménagement d’infrastructures en vue de faciliter l’accessibilité publique aux milieux naturels tout en assurant la protection de la biodiversité. Ce programme est le fruit d’un partenariat entre Hydro-Québec et la Fondation de la faune, lequel s’est concrétisé en juin 2019 et s’échelonnera sur une période de huit ans. Une enveloppe annuelle de 500 000 $ est mise à la disposition des organismes partenaires pour la réalisation de projets qui répondent aux objectifs du Programme.

La mission

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, ce qui crée un véritable mouvement faunique.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This