Sélectionner une page

Le Contre-courant

La Société d’histoire du Haut-Saint-Laurent de Contrecœur rend hommage à M. Raymond Godin

Le 29 mai dernier, à son domicile de Contrecœur, décédait subitement Raymond Godin, à l’âge de 85 ans.

Pour nous, de la Société d’histoire du Haut-Saint-Laurent de Contrecœur, Raymond a été pendant plus de vingt ans un de nos membres les plus précieux.

Sa grande érudition, son amour inconditionnel de la langue française, sa connaissance approfondie de l’histoire et particulièrement de celle de notre région en a fait une source d’information précieuse pour nos publications et les conférences que nous avons tenues au cours des ans.

En 2018, lors de la rédaction de l’album « Contrecœur, sur les chemins de sa petite histoire », publié par le comité des fêtes du 350iè. anniversaire, nous avons fait appel à ses connaissances pour valider les nombreuses légendes illustrant les photos du livre, dont plusieurs venaient d’ailleurs de sa collection personnelle.

Vingt-cinq ans plus tôt, Raymond avait été le maître d’œuvre de la publication de l’imposant album du 325iè. anniversaire de Contrecœur. Il y avait consacré plus d’une année de travail dont le résultat constitue, on peut dire, la référence d’autorité sur l’histoire de la seigneurie de Contrecœur.

Le service funèbre de Raymond se déroulera dans sa chère église Sainte-Trinité, vendredi le 7 août prochain, à 14 heures, L’inhumation des cendres suivra au cimetière de la paroisse.

N’oublions pas que, pendant longtemps, il a été titulaire de l’orgue de notre église, instrument dont il aimait faire l’éloge et dont il prenait un soin jaloux. Le comité des fêtes du 350iè. de Contrecœur avait, à l’été 2018, organisé un concert donné par le grand organiste François Zeitouni, concert pendant lequel M. Zeitouni a rendu un hommage particulier à Raymond, hommage qui fut suivi des applaudissements soutenus, et debout, de la part des spectateurs et des paroissiens reconnaissants.

Suzanne Parmentier, présidente de la Société d’histoire.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This