Sélectionner une page

Le Contre-courant

Jocelyn Parenteau consolide sa pratique artistique grâce à Patrie innovante

Lauréat d’une bourse dans le cadre de Patrie innovante, une initiative de la MRC de Pierre-De Saurel, l’artiste professionnel Jocelyn Parenteau a profité de l’année 2020 pour se consacrer à ses recherches personnelles et à la réalisation de sculptures dans six municipalités de la région.

Connu pour œuvrer à la coordination d’événements artistiques, l’artiste multidisciplinaire a profité de la pandémie, et de l’occasion que lui offrait Patrie innovante, pour mettre en œuvre son projet Protéger et se souvenir.

« Protéger et se souvenir est un projet qui était dans ma tête depuis longtemps », se confie Jocelyn Parenteau. « Je n’avais pas d’occasion pour le voir se réaliser. Patrie innovante a non seulement contribué à le rendre possible dans plusieurs municipalités du territoire, mais de plus, l’initiative m’a permis de créer un dossier de présentation pour les diffuseurs en art contemporain à travers le Québec ».

Le projet consistait en l’installation d’œuvres éphémères, suscitant une réflexion sur l’urgence d’agir en environnement, dans les municipalités de Saint-Robert, Yamaska, Massueville, Saint-Aimé, Sainte-Anne-de-Sorel et Saint-Joseph-de-Sorel, et ce, entre le 15 septembre et le 15 décembre 2020. Il est d’ailleurs toujours possible de découvrir une partie du travail de l’artiste puisque l’œuvre située au parc de la Pointe-aux-Pins, à Saint-Joseph-de-Sorel, est prise dans la glace!

Jocelyn Parenteau a aussi profité de l’expérience de ses pairs grâce à des jumelages professionnels avec Karine Bergeron, consultante rédaction en arts visuels, Roger Marchand, vidéaste et Philippe Manning, propriétaire d’IPIX TV. La première l’a aidé dans la rédaction d’un texte pouvant servir à se présenter à des diffuseurs potentiels. Les deux autres l’ont outillé pour la réalisation d’une vidéo décrivant le projet.

Patrie innovante vise à soutenir le milieu culturel, à stimuler l’innovation et à favoriser l’émergence de projets sur le territoire en offrant aux artistes sélectionnés une bourse ainsi qu’un perfectionnement professionnel de 20 h. Un projet rendu possible grâce au financement de la MRC de Pierre-De Saurel (11 municipalités participantes) et du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre des Ententes de développement culturel.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This