Sélectionner une page

Le Contre-courant

Campagne « La démocratie dans le respect »
La MRCVR joint sa voix à la campagne nationale

Les membres du Conseil de la MRC de La Vallée-du- Richelieu (MRCVR) tiennent à exprimer haut et fort leur appui à la campagne « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie », lancée en janvier dernier par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

« De façon unanime, mes collègues mairesses et maires et moi-même, nous adhérons à cette campagne pour que le partage d’idées et la diversité de points de vue s’expriment dans le respect, la tolérance et la civilité. Ces valeurs sont vraies dans le contexte des prochaines élections municipales, mais peu importe le jour ou l’année », a tenu à préciser la mairesse de la Ville de Beloeil et préfète de la MRCVR, madame Diane Lavoie.

À la séance du Conseil du jeudi 18 février dernier, une déclaration d’engagement en appui à la campagne de l’UMQ a été adoptée par les membres du Conseil de la MRCVR. Celle-ci serait relayée sur les différentes plateformes numériques de la MRCVR et également affichée de façon visible au siège social de la MRCVR. En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, la campagne de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique, notamment en valorisant la démocratie municipale et en consolidant le lien de confiance qui unit les citoyennes et les citoyens à leurs institutions démocratiques.

À PROPOS DE LA MRCVR

La municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) est un organisme municipal à portée régionale qui regroupe les municipalités et les villes de la vallée du Richelieu, soit : Beloeil, Carignan, Chambly, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, Saint- Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieu- de-Beloeil. Son mandat est d’exercer les pouvoirs et les responsabilités que lui confèrent la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ainsi que le Code municipal du Québec. Couvrant un territoire d’approximativement 129 000 habitant(e)s, l’organisation interagit au niveau de l’aménagement du territoire et de la mobilité, du développement agricole, culturel, économique, social et touristique, de la sécurité incendie, des cours d’eau et des matières résiduelles. La MRCVR assume également la responsabilité de certains mandats que lui confèrent ses municipalités et villes ainsi que divers organismes partenaires.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This