Sélectionner une page

Le Contre-courant

Photo d’archives

Nouveau jalon au projet d’agrandissement du Port de Montréal

La mairesse Maud Allaire informe la population qu’un autre jalon important vient d’être franchi aujourd’hui avec la décision favorable du ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, qui a annoncé que le projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecœur, pouvait aller de l’avant.

Cette décision fait suite à un processus d’évaluation environnementale rigoureux et fondé sur les données scientifiques, qui a permis de conclure que le projet n’est pas susceptible d’entrainer des effets environnementaux négatifs importants lorsque les mesures d’atténuation sont prises en compte.

« Nous sommes très heureux que ce projet important reçoive le feu vert pour les prochaines étapes. C’est une bonne nouvelle pour l’avenir économique de la Ville de Contrecœur et pour l’ensemble de la Montérégie. Au cours des 5 dernières années, plusieurs experts et scientifiques ont contribué à l’élaboration des mesures de compensations et de mitigations. Je vous assure que la Ville de Contrecœur va continuer de travailler en collaboration avec les différents ministères fédéraux et le gouvernement du Québec afin de s’assurer du développement structuré du projet, » affirme la mairesse de la Ville de Contrecœur, Maud Allaire.

L’Administration portuaire de Montréal (APM) se réjouit de la déclaration de décision du ministre relativement à leur projet d’expansion à Contrecœur « Cette décision favorable ouvre la voie à la réalisation d’un nouveau terminal à conteneurs, une utilité publique essentielle au développement du Québec et du Canada. Les entreprises d’ici pourront ainsi profiter d’une infrastructure d’avenir aux retombées économiques considérables, tout en générant un impact minimal sur les écosystèmes humains, aquatique et terrestre » souligne Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal.

L’APM entend poursuivre sa collaboration étroite avec les partenaires locaux et régionaux, notamment les différentes autorités concernées telles que les Premières Nations, afin de maximiser les retombées positives du projet.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This