Sélectionner une page

Le Contre-courant

La Contrecoeuroise Kathy Szostak publie son premier roman : Les yeux de la jungle


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Kathy Szostak (S.K.) vient de publier en mars dernier son premier roman qu’elle qualifie de drame sentimental pour adulte. Fortement inspiré par les romans d’amour de Danielle Steel, Les yeux de la jungle nous permet de suivre les traces d’une journaliste et de son photographe au travers de leurs reportages au Costa Rica.

L’auteure

Cela fait maintenant près de quinze ans que Mme Szostak réside à Contrecœur. Malgré le fait qu’elle soit maman de trois enfants à temps plein et surveillante à l’école des Cœurs-Vaillants le midi, cela ne l’empêche aucunement d’avoir la plume prospère. À vrai dire, bien qu’elle vienne tout juste de publier son premier roman, l’auteure nous informe qu’elle terminera prochainement son sixième manuscrit!

«J’ai toujours aimé écrire, mais jamais je n’aurais cru être capable de pouvoir rédiger un roman. Mais je lis ce type de livre depuis mon adolescence et j’adore les romans d’amour!» nous raconte Mme Szostak.

Sa motivation

Curieusement, même si le sujet de cette première édition semble a priori très loin de leur univers, de l’aveu même de la mère de famille, sa motivation pour l’écriture prend sa source originelle auprès de ses enfants.

«En fait, au départ, je voulais écrire pour leur laisser un peu de mon imagination, qu’ils pourraient lire à leur guise. Mais ma passion pour les mots y est pour quelque chose aussi! Souvent, peu importe quelle activité je fais, mon imagination se met en route et une idée se forme dans ma tête. À ce moment, je dois rapidement trouver du papier et un crayon pour la noter», poursuit l’auteure.

Son inspiration

Ce qui semble bien être le cas pour cette première publication. En effet, c’est lors d’un passage près d’un kiosque de voyage que l’inspiration de cette trame de fond lui est venue et que ce roman s’est dessiné rapidement par la suite.

«Il y a dix-sept ans, je suis tombé en admiration devant un feuillet sur le Costa Rica. En rentrant à la maison, je me suis assise devant un cahier et ça a été le début de cette grande passion. Une histoire avait germé dans ma tête!»

Les yeux de la jungle

Tentant de retrouver la paix intérieure, une célèbre journaliste prénommée Kenya se verra offrir un reportage impossible à refuser qui viendra défaire ses plans. Dans ce livre de 426 pages, nous suivons l’histoire d’amour et la relation tumultueuse entre cette dernière et son photographe. Des personnages attachants évoluant dans de magnifiques décors, qui feront face à plusieurs embûches et qui devront également choisir entre la passion et les responsabilités.

La suite

Compte tenu du nombre de manuscrits que l’auteure a en réserve et de sa passion pour l’écriture, nul doute que nous entendrons parler à nouveau de cette Contrecoeuroise prolifique d’ici peu. En attendant, il est possible se procurer le premier roman de Kathy S.K., chez Papeterie Panoplie, situé au 5013 route Marie-Victorin, à Contrecoeur, ou en ligne, ainsi que dans plusieurs librairies.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Sorel-Tracy: travaux archéologiques dans le Carré Royal

Dans le cadre du projet d’aménagement d’un monument mettant en valeur certaines pièces de l’ancien bureau de poste, la Société historique Pierre-de-Saurel (SHPS) a mandaté la coopérative Artefactuel pour réaliser un inventaire archéologique du lieu où sera érigé ce monument.

lire plus
Share This