Sélectionner une page

Photo d’archive

Le maire Martin Damphousse, nouveau préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville

À l’issue de la séance du conseil du 17 novembre, la mairesse et les maires composant le conseil de la MRC de Marguerite-D’Youville ont élu, par acclamation à la préfecture de celle-ci, M. Martin Damphousse, maire de Varennes. Du même souffle, les membres du conseil ont procédé à la nomination de M. Daniel Plouffe, maire de Calixa-Lavallée, à titre de préfet suppléant, poste que ce dernier occupe depuis 2017.

À titre de préfet, M. Damphousse succède à Mme Suzanne Roy, grande dame du monde municipal et véritable source d’inspiration pour bon nombre d’élu(e)s municipaux. « Je suis très heureux et honoré de représenter la MRC à titre de préfet. Je tiens à remercier l’ensemble du conseil des maires de la MRC de m’avoir accordé leur confiance en me nommant à ce poste. En collaboration avec mes collègues élus, nous poursuivrons notre travail visant à améliorer la qualité́ de vie de nos citoyens et à contribuer à la prospérité́ de notre région. Je profite de ma nomination pour saluer l’apport essentiel dans plusieurs dossiers cruciaux de ma prédécesseure à la préfecture. C’est en effet pour moi un honneur de marcher dans les pas d’une politicienne de la trempe de Mme Suzanne Roy ».

Homme de défis, d’engagement et d’idées, M. Damphousse compte bien poursuivre ses efforts pour faire briller sa région qu’il affectionne beaucoup et pour laquelle il se dévoue depuis de nombreuses années. Les valeurs intrinsèques de la MRC continueront de se refléter à travers des projets porteurs axés sur une vision de développement durable. L’environnement et la lutte contre les changements climatiques demeureront des enjeux prioritaires sous l’égide du conseil de la MRC. La qualité de vie des citoyens et celle des générations à venir sera au cœur de l’ensemble des décisions.

À propos de la MRC

La MRC de Marguerite-D’Youville a un mandat de concertation entre les municipalités qui la composent, soit Calixa-Lavallée, Contrecœur, Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes et Verchères. La MRC voit aussi à la gestion des services à l’échelle régionale et aux activités issues de la concertation. Les pouvoirs qu’elle détient lui sont conférés en partie par le Code municipal du Québec, par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la Loi sur la sécurité incendie, la Loi sur les compétences municipales et finalement par des ententes intermunicipales.

 


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This