Circonscription de Verchères
Suzanne Dansereau ne sollicitera pas un second mandat

Communiqué – C’est avec le sentiment du devoir accompli que la députée de Verchères à l’Assemblée nationale Suzanne Dansereau annonce qu’elle ne sollicitera pas de renouvellement de mandat : « Je suis fière d’avoir tout donné pour la population de chez nous. Je me revois faire mes premiers pas en tant que militante et bagarreuse en faisant signer des pétitions pour améliorer les pistes cyclables. Les questions de sécurité et de santé me préoccupaient beaucoup. Nous étions négligés. À force de frapper sur le clou, on a fini par obtenir une COOP Santé à Contrecœur. J’ai tout de suite vu l’impact de se tenir debout dans la vie. Ce fut ma façon de faire ».

D’abord élue conseillère municipale, elle accède à la mairie de Contrecoeur. « À l’époque, nous étions à peine à 5 mille de population, ça a doublé depuis. Notre territoire est devenu beau et prospère. Nous pouvons compter sur des installations permettant aux familles de tout avoir sur place ». La qualité de vie de sa communauté aura guidé son action. Son approche humaine l’a amené durant son mandat à verser les surplus alloués au Programme de soutien à l’action bénévole aux écoles et aux Maisons des jeunes de sa circonscription. « Je suis allée en politique pour améliorer les chances de réussite scolaire, soutenir les écoles a toujours été une priorité ».

Suzanne Dansereau s’est impliquée dans à peu près toutes les sphères de la société. « J’ai pu intervenir à plein de niveaux : Préfète, présidente du CA de la Régie intermunicipale de police, la question des logements sociaux à la CMM, membre du conseil d’administration de l’Union des municipalités, présidence de la régie intermunicipale de transport, présidence également du CLD pour les gens d’affaires ». C’était avant de remporter en 2018 la circonscription de Verchères aux mains des péquistes depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, elle tient à remercier le premier ministre François Legault pour la confiance qu’il lui a accordée.

L’avenir du comté lui tient à cœur. « Je suis fière de voir que le projet de terminal portuaire à Contrecœur reçoive le feu vert. J’y travaille sans relâche depuis le début de ma carrière. C’est un projet qui contribuera significativement à la relance économique ici. Concrètement, sur le plan socio-économique, le projet créera 5 000 emplois pendant la construction et 1 000 emplois pendant la phase d’exploitation ».

Madame Dansereau, qui reste en poste jusqu’à la fin du mandat, en profite pour remercier l’ensemble de la population. « Avec Lyne et Sarah au bureau, on a vraiment été là pour répondre aux aspirations des gens de chez nous. Je félicite aussi les organismes communautaires pour leur précieux soutien envers les plus vulnérables. Même chose pour la contribution du personnel des réseaux de la santé et de l’éducation et la présence constante des gens d’affaires, de même que celle des administrations municipales pour leur appui et leur soutien tout au long de mon mandat. Je vais continuer à militer au sein de la CAQ, mais le temps est venu de consacrer davantage de temps de qualité à ma famille ».

Le premier ministre du Québec, François Legault, tient à souligner l’implication et le dévouement de Madame Dansereau. « J’ai approché Suzanne en 2018 en lui demandant de m’aider à pousser le dossier du développement du port à Contrecoeur. Elle a eu le courage de sauter dans la mêlée et elle s’est donnée cœur et âme pour sa communauté. Je tiens à la remercier pour son travail acharné à faire avancer les dossiers de sa circonscription et du Québec. Je lui souhaite le meilleur pour la suite! ».


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, l’honorable Steven Guilbeault, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dominic LeBlanc, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec…

lire plus
Share This