Sélectionner une page
black-blanc

mairebelisle

Verchères
Rapport du Maire sur la situation financière de la municipalité

Voici le rapport sur la situation financière de la Municipalité de Verchères présenté par le Maire Alexandre Bélisle lors de la séance du Conseil du 7 novembre dernier.

Mesdames, Messieurs,

Conformément à l’article 955 du code municipal, j’ai le plaisir de vous présenter le rapport sur la situation financière de la Municipalité de Verchères. Ce rapport doit traiter :

  • des derniers états financiers
  • du dernier rapport du vérificateur
  • du dernier programme triennal d’immobilisations
  • des indicatifs préliminaires quant aux états financiers de l’exercice en cours
  • des orientations générales du prochain budget
  • du prochain programme triennal d’immobilisations

Une liste des contrats comportant une dépense de plus de 25 000 $ et une liste des contrats de plus de 2 000 $ avec le même cocontractant et totalisant plus de 25 000 $, doit accompagner le présent rapport.

De plus, selon l’article 11 de la Loi sur le traitement des élus municipaux, le maire doit faire rapport des montants que chaque membre du conseil reçoit de la municipalité, d’un organisme mandataire de celle-ci ou d’un organisme supramunicipal.

1. Les états financiers de l’année 2015 et le rapport des vérificateurs.

La firme de comptables agréés Moreau, Boisselle, Brunelle & Ass. a vérifié le rapport financier 2015. Le rapport des activités de fonctionnement à des fins fiscales (non consolidé) montre les chiffres suivants :

  • Revenus de fonctionnement (8 156 693 $)
  • Charges de fonctionnement 8 123 328 $
  • Amortissement (1 328 857 $)
  • Remboursement dette à long terme 341 438 $
  • Investissement (immo) 690 723 $
  • Affectation du surplus et fonds réservé (257 991 $)

                                                                  Surplus (588 052 $)

Le surplus libre au 31 décembre non consolidé est de 1 341 206 $.

La dette nette non consolidée au 31 décembre 2015 est de 10 915 825 $.

2. Dernier programme d’immobilisation 2016-2017-2018

Ce programme est divisé par grands champs d’activités.

Voirie :

  • Des travaux de pavage ont été effectués cette année encore en secteur rural et urbain.

Aqueduc et égout :

  • Nous avons débuté les travaux visant la remise à neuf du poste de pompage Sainte-Famille (égout).
  • Sortie des boues à l’usine d’épuration

Incendie :

  • Achat d’équipement pour le maintien du service.

Loisirs:

  • Poursuite du projet d’amélioration des parcs.

3. Indications préliminaires sur les états financiers de 2016.

Du budget de 7 700 00 $ (sans l’amortissement) adopté pour l’année 2016 les recettes seront un peu supérieures aux prévisions et, avec un suivi rigoureux des dépenses, celles-ci seront légèrement inférieures pour un surplus d’environ 300 000 $.

4. Rémunération et allocations des membres du conseil.

Chaque conseiller municipal reçoit en 2016 une rémunération de 6 365 $ et une allocation de dépenses de 3 183 $. Pour sa part, le maire reçoit en 2016 une rémunération de 19 096 $ et une allocation de dépenses de 9 548 $. Le maire suppléant reçoit une rémunération de 7 303 $ et une allocation de 3 660 $.

Le représentant à la MRC reçoit une rémunération de 4 200 $ et une allocation de dépenses de 2 100$. Le représentant du CIT et de la Régie de la Gare reçoit une rémunération de 6 642 $ et une allocation de 3 320 $. Le représentant à la Régie de police reçoit une rémunération de 2 450 $ et une allocation de dépenses de 1 225 $ de la Régie de police.

5. Programme triennal d’immobilisation

Le prochain programme d’immobilisation sera adopté avec le budget 2017 et n’est donc pas finalisé. Par contre, les éléments suivants sont des priorités :

  • Poursuite des travaux de pavage pour maintenir l’état de notre réseau routier à un niveau convenable et éviter de devoir refaire à neuf des routes qui auraient été négligées.
  • Station de pompage Sainte-Famille poursuite du dossier.
  • Travaux d’investissement à l’usine d’épuration des eaux usées.
  • Travaux dans les autres rues du vieux village.
  • Poursuite des travaux d’amélioration des espaces parcs.
  • Travaux d’entretien des bâtiments municipaux.
  • Construction d’un chalet au parc Passe-Partout

6. Conclusion:

L’exercice de gestion d’une municipalité demeure complexe et nécessite des choix qui ne sont pas toujours évidents.

Les infrastructures d’aqueduc, d’égout, nos bâtiments et équipements nécessitent un suivi et des investissements pour assurer de maintenir les services à la population aujourd’hui et pour le futur.

Nous oublions souvent que le maintien des services existants requiert temps, énergie et moyens financiers.

En plus, le Conseil municipal doit voir plus loin et répondre dans les mesures de nos moyens aux besoins futurs.

C’est pourquoi nous avons réalisé un exercice de réflexion à la fin septembre pour faire le point sur nos réalisations, mais aussi pour déterminer les priorités pour le futur.

Alexandre Bélisle
Maire de la Municipalité de Verchères
Le 7 novembre 2016

Annexe B : Survol des réalisations 2016
.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This