Sélectionner une page
Le Contre-courant
17035507__banniere-web_500x150_final

L’Association des riverains du Richelieu invite les plaisanciers à la prudence et au respect sur la rivière


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Au printemps dernier, le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval a mené des consultations publiques sur la qualité de vie des riverains du Richelieu en invitant les citoyens de Saint-Denis, Saint-Marc, Saint-Charles et Saint-Antoine.

Pour trouver des solutions

Des suites de ces rencontres citoyennes est née l’Association des riverains du Richelieu. Fondé notamment par messieurs Pierre Angers, Pierre-Paul Gareau, Raynald Collard et Yves Gaudet, dans le but de proposer des solutions concrètes à des problèmes récurrents qui surviennent chaque saison estivale.

Cinq problèmes majeurs

Selon leur communiqué, il existe cinq points essentiels sur lesquels l’Association des riverains du Richelieu souhaite se pencher. Soit, les excès de vitesse sur la rivière, l’érosion des berges causée par les vagues, le bruit tonitruant de certains pots d’échappement, le non-respect de certaines zones protégées et le respect de cette voie navigable patrimoniale.

De l’autodiscipline

L’Association des riverains du Richelieu invite les plaisanciers à jeter un regard attentif à votre vitesse aux abords des villages, des marinas, des traversiers, des ponts, et près des descentes de mise à l’eau. Du même coup, on les invite à vérifier régulièrement l’arrière de leur bateau afin jauger la hauteur et la force des vagues qui mettent en danger les quais, les berges et les petites embarcations, comme les kayaks, planches à voile, etc.

Les bateaux modifiés

«Un des points importants qui nous a réunis, c’est que les citoyens de ces quatre municipalités sont devenus, avec le temps, particulièrement sensibles au bruit des pots d’échappement style «straight pipe». Cela affecte plus de 10,000 personnes!» mentionne M. Raynald Collard de l’Association des riverains du Richelieu.

Ainsi, cette dernière vous invite à la prudence et au respect sur la rivière si vous transitez entre Sorel-Tracy et le lac Champlain. «C’est donc depuis leurs fenêtres ouvertes pendant l’été que les 10 000 riverains vous souhaitent de profiter pleinement, sainement et en toute sécurité de cet été si longtemps attendu de tous!», termine M. Collard.
.

cote_final
.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This