Sélectionner une page

Le Contre-courant

Bilan de l’opposition officielle
«Des gains importants pour le Québec grâce au Parti Québécois» -Stéphane Bergeron

Le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a fait écho au bilan de l’équipe parlementaire du Parti Québécois en évoquant certains des nombreux gains réalisés au bénéfice des Québécoises et des Québécois, et plus particulièrement des familles, des aînés et des PME du Québec.

«On le sait, chaque rentrée scolaire impose des dépenses importantes pour les familles du Québec; coût du matériel scolaire, frais exigés pour la surveillance des élèves sur l’heure du midi, etc. Grâce au Parti Québécois, le gouvernement n’a eu d’autre choix, à cet effet, que d’offrir aux familles une somme de 100 dollars par enfant, puisque nous avions nous-mêmes annoncé que nous leur octroierions 150 dollars. Nous avons également forcé le gouvernement à faire marche arrière au sujet de son projet de commission sur le soi-disant “racisme systémique”, qui visait à culpabiliser les Québécoises et Québécois. Philippe Couillard a même dû changer de ministre en cours de session! Pour ce qui est du manque criant d’ambulances, dont nous avons récemment vu les effets tragiques à Contrecœur, nos efforts auront permis l’ajout de 22 nouveaux véhicules sur l’ensemble du territoire québécois et particulièrement dans notre région», a rappelé Stéphane Bergeron.
.

«Nous avons fait valoir les inquiétudes de la population dans le dossier de la légalisation du cannabis et avons obtenu la création d’une société d’État chargé de la vente de ce produit, et ce, même si le ministre des Finances s’était d’abord moqué de notre proposition. Et il importe, selon nous que le cannabis qui sera consommé ici soit prioritairement produit ici. Actuellement, Ottawa a émis une trentaine de permis de production en Ontario contre seulement deux au Québec. Il est certes légitime de privilégier les productions agricoles destinées à l’alimentation humaine, mais les agriculteurs québécois ne doivent assurément pas être en reste par rapport à leurs homologues ontariens. Une localité comme Saint-Amable, dont la production agricole est hypothéquée par la présence du nématode doré et qui avait expérimenté la culture du chanvre commercial à titre de production de remplacement pour la pomme de terre, pourrait assurément se voir octroyer des permis. Le fédéral doit bien cela aux producteurs agricoles de Saint-Amable, après les avoir chichement compensés dans la foulée de la crise du nématode doré», d’ajouter le député de Verchères.

«Les travaux de construction de la nouvelle école primaire à Saint-Amable ont débuté cet automne, tandis que des agrandissements ont été annoncés pour les écoles Ludger-Duvernay, à Verchères, et des Cœurs-Vaillants, à Contrecoeur. Les familles de la circonscription pourront donc continuer de compter sur des services de proximité toujours plus fonctionnels et conviviaux en matière d’éducation. La jeunesse constituant la plus grande richesse d’un peuple, puisqu’elle incarne son avenir, il s’agit d’une priorité absolue! En matière de transport, nous poursuivons nos interventions afin de mettre un terme à la congestion permanente sur l’autoroute 30 entre les autoroutes 10 et 20, mais aussi pour l’obtention d’une bretelle d’accès à cette autoroute en direction de Contrecœur sur Lionel-Boulet/montée Ste-Julie. Le gouvernement doit mettre les infrastructures à niveau en prévision de l’établissement prochain du pôle logistique et de la zone industrialo-portuaire Contrecœur-Varennes. Les démarches visant à accroître le nombre de médecins sur le territoire de la circonscription se poursuivent et sont déjà très avancées», de renchérir monsieur Bergeron.

«Une seule option s’offre aux Québécoises et Québécois qui veulent mettre fin à l’austérité permanente, progresser vers l’indépendance, emprunter un véritable virage vert et un gouvernement tourné vers l’avenir: le Parti Québécois, un parti qui a de l’ambition pour le Québec et sa population, un parti qui propose une savante combinaison de renouveau et d’expérience, un parti qui sait où il s’en va, qui est fort d’une équipe compétente, qui se fait le promoteur de notre nationalisme économique et le défenseur de notre langue et de notre spécificité, un parti qui travaille pour le monde, et qui, en toutes circonstances, se tient debout pour le Québec, un parti qui a fait ses preuves et sur lequel les Québécoises et Québécois savent qu’ils peuvent compter», a conclu Stéphane Bergeron.

Les vœux de Stéphane Bergeron


.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Prix de reconnaissance des bénévoles en matière de véhicules hors route: le gouvernement du Québec félicite M. Denis Beauregard et M. Gilles Massie, lauréats de la région de la Montérégie

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Christian Dubé, unissent leurs voix…

lire plus
Share This