Sélectionner une page
Le Contre-courant


Stationnement hivernal
Contrecoeur et Varennes assouplissent leur règlement


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Plusieurs maires dont la mairesse de Contrecoeur Maude Allaire ainsi que le maire de Varennes Martin Damphouse ont annoncé officiellement cette semaine l’assouplissement de leur réglementation sur stationnement hivernal sur leur territoire afin que les citoyens puissent se stationner sur la rue la nuit.

Il s’agit de l’aboutissement d’un travail conjoint de plusieurs maires et préfets des MRC de Marguerite D’Youville, de la Vallée-du-Richelieu et de Rouville, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent. Cette nouvelle réglementation sera en vigueur du 1er décembre 2018 au 31 mars 2019.

Sauf lors d’opérations de déneigement

«Pour répondre aux nombreuses demandes des citoyens, nous accepterons le stationnement sur rue durant la nuit à la condition qu’aucune opération de déneigement ne soit requise. Puisque nos municipalités sont desservies par le même corps de police, nous instaurons cette démarche ensemble pour faciliter l’application de la nouvelle réglementation», explique Mme Suzanne Roy, préfète de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie, dont la municipalité a également adopté cette nouvelle réglementation.

À Contrecoeur

L’an dernier, la ville de Contrecoeur avait permis le stationnement de nuit d’hiver dans certains parcs municipaux. «Dans la mesure où il y avait une forte demande dans plusieurs districts de la ville, nous avons décidé d’être novateurs et de permettre aux citoyens de se stationner dans les rues cette année. C’est une bonne chose, car à ce niveau on n’aura rien à envier aux services de stationnements des grandes municipalités», nous dit fièrement la mairesse de Contrecoeur.

M. Yves Lessard, maire de Saint-Basile-le-Grand, M. Martin Damphousse, maire de Varennes, Mme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie et préfète de la MRC de Marguerite-D’Youville, Mme Diane Lavoie, mairesse de Beloeil et préfète de la MRC,Mme Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur, de la Vallée-du-Richelieu,Martin Dulac, maire de McMasterville, M. Bruno Gattuso, conseiller municipal de Richelieu, M. Bruno Pasquini, directeur de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent et M. Patrick Marquès, maire de Carignan

La responsabilité aux citoyens

Comme il est dit plus haut, il sera interdit de se garer dans les rues lors des opérations de déneigement. Ce qui inclut l’enlèvement ou le déplacement de la neige, mais aussi le déglaçage et l’épandage d’abrasifs ou de fondants. Ainsi, les citoyens devront impérativement se renseigner auprès de leur municipalité, et ce, même si les prévisions météorologiques n’annoncent pas d’importantes chutes de neige.

Une annonce prochaine

À cet égard, le service des communications de la ville de Contrecoeur n’était pas en mesure de spécifier pour l’instant les moyens qu’elle entend utiliser pour communiquer l’information aux citoyens. Néanmoins, on affirme qu’une annonce sera faite dans les prochains jours sur le sujet.

Tolérance zéro

«Ce sera sur l’espace public, donc il n’y aura aucune tolérance! Car il faut être en mesure de laisser circuler les véhicules d’urgence et il faut que les citoyens qui partent travailler puissent le faire. Je vous préviens qu’il y aura des contraventions, c’est garanti!» a rajouté Mme Roy. Selon M. Bruno Pasquini, directeur de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, les contrevenants peuvent s’attendre à des montants de 50$ à 200$ en plus des frais administratifs.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Devenez ouvrier en transformation alimentaire en 12 semaines!

Le Carrefour jeunesse-emploi de Pierre-De Saurel est présentement en pleine période de recrutement pour la formation Ouvrier en transformation alimentaire, offerte en partenariat avec les Centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes Sorel-Tracy et Emploi-Québec.

lire plus

Les chroniques de Katlitout: Soupers de filles

Quoi de mieux dans la vie que de partager un moment avec les copines ? Vous savez ces amies pour qui vous donneriez votre vie, ces amies qui malgré la distance sont là pour vous dans les bons comme les mauvais jours ?

lire plus
Share This