Sélectionner une page
Le Contre-courant

Débat sur le projet de loi no 21 – Loi sur la laïcité de l’État
La FQM exige des excuses publiques du maire de Hampstead

Réunie en conseil d’administration, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) condamne fermement les propos inacceptables que le maire de Hampstead, M. William Steingerg, a tenus dans le cadre du débat sur le projet de loi no 21, Loi sur la laïcité de l’État. Pour assurer un débat serein sur cette question délicate, elle lui demande à l’unanimité de s’excuser publiquement.

« Les propos de M. Steinberg sont inacceptables, et en refusant de s’excuser publiquement, il ne fait qu’envenimer un débat qui nécessite de la part de tous une grande sérénité et une écoute des arguments qui peuvent être parfois à l’opposé de nos convictions. En tant que porte-parole des municipalités et des régions, la FQM condamne fermement les propos et l’attitude de M. Steinberg. Il doit s’excuser, et ce, le plus rapidement possible », a déclaré le président de la FQM, Jacques Demers.

La Fédération entend participer à la discussion publique qui s’amorce sur la laïcité avec tout le calme et le respect des positions de chacun sur cette question. Elle analyse présentement le projet de loi no 21 et transmettra en temps et lieu ses commentaires.

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) s’est établie comme la porte-parole des municipalités et des régions du Québec. Ayant comme priorité la défense de l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.
 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This