Sélectionner une page

Le Contre-courant

Monsieur Pierre Dalpé résident de Varennes, fils du Maître Ange-Albert Dalpé, grâce à qui, cette exposition a été rendue possible.

Vernissage à l’occasion de l’exposition Scènes de Varennes et d’ailleurs
Xavier Barsalou-Duval invite la population à une exposition posthume des œuvres du Maître Ange-Albert Dalpé

« L’Histoire de Varennes par ses maisons » est le thème sous lequel Dalpé a présenté en 1985, une conférence à la Société Historique du Marigot. Né à Varennes en 1912, Ange-Albert Dalpé a participé à de nombreuses expositions collectives et individuelles au Canada. À la suite de ses nombreuses expositions, des articles dans divers journaux et revues lui ont été consacrés, ainsi que des entrevues radiophoniques et télévisées. Lauréat de plusieurs mentions honorables, de premier prix et de mentions d’honneur, ce peintre bien coté, aspirait à conjuguer par ses recherches, l’idéalité d’un héritage digne des Maîtres.

C’est avec un immense plaisir que le député Xavier Barsalou-Duval convie toute la population de la circonscription à cette dernière exposition d’une envergure exceptionnelle à son bureau de circonscription. À caractères historique, cette exposition met en scène des maisons patrimoniales de Varennes encore existantes ou disparues, des scènes de travaux sur la terre, des chevaux et des maisons d’ailleurs au Québec.

« Étant féru d’histoire moi-même et aimant les choses antiques, ces peintures de paysages et de maisons d’époque me touchent beaucoup, d’autant plus que Varennes y est mise à l’honneur. Je suis toujours curieux d’en apprendre un peu plus sur les villes de ma circonscription et c’est exactement ce que va accomplir pour moi l’exposition Scènes de Varennes et d’ailleurs », s’est exprimé avec émotion le député Xavier Barsalou-Duval.

Quant au fils de l’artiste, M. Pierre Dalpé, héritier des toiles de son père il ajoute : « J’ai eu une chance, tout au long de ma vie, d’exposer les toiles de mon père, un Varennois bien ancré ici. Cet artiste aimait tout ce qui regardait les arts, et a touché au dessin, à la peinture et même à la sculpture à ses heures. Il se concentrait beaucoup sur les animaux, des paysages à toutes les saisons et les belles maisons. Ses œuvres sont des originaux et la plupart montrent Varennes. »

Quand : mercredi 22 mai
Heure : 18 h à 19 h 30
Lieu : Novo Centre, 1625, boulevard Lionel-Boulet, Varennes bureau 202

Par un heureux concours de circonstances le Guide de ma Ville affiche dans son édition 2019/2020, une des œuvres d’Ange-Albert Dalpé en couverture, « Les Foins, Varennes 1929 » et trace un portrait du Maître au centre de l’annuaire à la page 120.

 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This