Sélectionner une page
Le Contre-courant

La période d’appel de candidatures 2019 de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec est lancée

Afin de reconnaître le mérite des femmes et des hommes qui contribuent remarquablement à la qualité du système éducatif québécois, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, est heureux d’inviter la population du Québec à soumettre des propositions de nominations à l’Ordre de l’excellence en éducation.

Les personnes désirant déposer la candidature d’une personne qui se distingue par sa participation exceptionnelle au rayonnement de l’enseignement québécois ont jusqu’au 18 juin 2019 pour faire parvenir leur proposition en soumettant le formulaire dûment rempli. Chaque candidature est évaluée par le Conseil de l’Ordre de l’excellence qui, annuellement, recommande au ministre au plus soixante personnes pour l’ensemble des titres. Les noms des nouveaux récipiendaires de l’Ordre seront connus cet automne.

Rappelons que l’Ordre, institué en 2018, s’adresse aux personnes de tous les ordres d’enseignement, de la petite enfance jusqu’à l’université, tant du réseau public que privé, et de toutes les régions. Il comprend trois grades, soit celui de membre, de membre distingué et de membre émérite, permettant une progression pour ses membres, qui pourront ainsi être récompensés plus d’une fois pour leur contribution à l’avancement de l’éducation au Québec.

Citations :

« Nous avons le devoir de valoriser l’éducation et surtout les personnes qui contribuent à la qualité du système éducatif québécois. En poursuivant la nomination des membres de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec, notre gouvernement souhaite que se perpétue au fil des années cette volonté de toujours viser haut en termes de services éducatifs. De plus, cette marque de reconnaissance vise à mettre en valeur tous les acteurs de l’éducation, dont le rôle est si important pour la réussite des jeunes. Nous traiterons avec grande attention toutes les propositions qui nous serons faites. J’invite donc les Québécoises et les Québécois à nous faire part de leurs propositions. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

« Nous avons, au Québec, la chance de pouvoir compter sur des personnes exceptionnelles qui font briller l’éducation. Il faut le dire haut et fort pour qu’elles soient reconnues, et que le plus grand nombre possible de gens suivent leurs traces. Avec l’Ordre de l’excellence en éducation, nous reconnaissons la grande expertise et la qualité remarquable des membres de la société qui contribuent à la réussite des étudiantes et étudiants. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

En 2018, 51 personnes ont été reçues membres, membres distingués et membres émérites de l’Ordre de l’excellence en éducation.

Inspiré de l’Ordre des Palmes académiques, institué en France en 1808 par Napoléon, l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec permet de souligner officiellement le mérite de celles et ceux qui ont joué ou jouent encore un rôle important dans le domaine de l’éducation au Québec.

L’Ordre de l’excellence en éducation du Québec est sous la responsabilité du Conseil de l’Ordre, composé de dix membres et mis sur pied pour recommander au ministre un maximum de soixante candidatures par année pour l’ensemble des titres.

L’Ordre de l’excellence en éducation du Québec, dont la devise est Leur réussite, notre devoir, vise à :

  • reconnaître le mérite des personnes qui travaillent ou s’impliquent dans le domaine de l’éducation;
  • valoriser les contributions locales, régionales ou nationales significatives des acteurs du système éducatif;
  • contribuer au rayonnement du système éducatif.

Une proposition de nomination peut être transmise à l’Ordre par :

  • toute personne physique;
  • toute personne représentant les autorités d’une organisation scolaire ou d’un établissement d’enseignement supérieur, soit :
    • une commission scolaire;
    • une école primaire ou secondaire, publique ou privée;
    • un centre de formation aux adultes ou de formation professionnelle;
    • un collège d’enseignement général et professionnel;
    • un établissement d’enseignement collégial privé;
    • un établissement d’enseignement universitaire;
    • toute personne représentant une organisation n’étant pas une organisation scolaire ou un établissement d’enseignement supérieur.

 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Cégep de Sorel-Tracy: au cœur de la création de jeux vidéos

Monsieur Jean-Sébastien Gélinas, programmeur online chez Ubisoft Montréal, a accepté avec plaisir de donner une conférence au HUB du Cégep de Sorel-Tracy pour présenter les tâches, les compétences et les différents quarts de métiers nécessaires à la production d’un jeu vidéo le jeudi 3 octobre 2019 de 18 h 30 à 19 h 30, suivi d’une période de questions, au local C-1201 (HUB).

lire plus
Share This